»
»
»
Consultation

L'industrie pharmaceutique craint un Brexit dur

L'industrie pharmaceutique craint un Brexit dur

Les composants de nombreux médicaments consommés sur le sol français sont fabriqués hors d'Europe, souvent en Asie.

L'industrie pharmaceutique craint un Brexit dur
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Un Brexit sans accord pourrait avoir lieu, la date butoir du 31 octobre approchant et le Royaume-Uni et l'Union européenne n'ayant jusqu'à présent trouvé aucun terrain d'entente. Une telle issue pourrait mener à des dérèglements importants dans certaines industries comme celle du médicament, déjà à la peine actuellement dans de nombreux pays du continent.

Les groupes pharmaceutiques ont en effet exprimé leur inquiétude et d'ores et déjà réservé des capacités de fret aérien pour acheminer des médicaments si nécessaire. Des perturbations d'approvisionnements seraient en effet inéluctables. Certains traitements pourraient être privés de l'approbation réglementaire requise pour pouvoir continuer d'être importés du Royaume-Uni. Le renforcement des douanes pèsera sur les transports.

Le Royaume-Uni exporte chaque mois quelque 45 millions de boîtes de médicaments vers le reste de l'Union européenne et ses échanges de produits pharmaceutiques ont représenté près de 12 milliards de livres (13 milliards d'euros) en 2016, d'après un rapport du Parlement britannique.

La France trop dépendante d'autres pays

Au fur et à mesure que les années passent, la pénurie de médicaments est plus importante dans l'Hexagone. En juin, 2.318 médicaments étaient "en tension" dans les 21.000 officines, selon les informations du 'Figaro'. Parmi eux, on retrouvait des vaccins, des antibiotiques, des antiparkisoniens et des anticancéreux.

Un rapport sénatorial sur les pénuries des médicaments et de vaccins, dévoilé en 2018, s'inquiétait du trop grand nombre de délocalisations à l'étranger de structures de production de principes actifs entrants dans leur composition. Environ 80 % sont fabriqués hors d'Europe, contre 20 % il y a trente ans. Une situation qui rend la France dépendante de nombreux industriels, la plupart asiatiques.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com