Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

L'Inde interdit à son tour la cigarette électronique !

L'Inde interdit à son tour la cigarette électronique !

Mauvaise passe pour l'industrie du "vapotage"...

L'Inde interdit à son tour la cigarette électronique !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Mauvaise passe pour l'industrie du "vapotage" ! L'Inde, deuxième plus grand consommateur de tabac dans le monde, va bannir les cigarettes électroniques... Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi a décidé d'interdire leur vente et leur production, avec de lourdes amendes à la clef.

"Pourquoi débattons-nous pour savoir si cela est nocif ou non ? C'est une dépendance", a justifié Preeti Soudan, la ministre de la Santé indienne.

"Incontestablement nocive"

Cette décision intervient dans un contexte de vives critiques autour de la cigarette électronique. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a estimé récemment dans un rapport qu'elle était "incontestablement nocive", alors que le premier argument marketing des fabricants est justement de présenter ce produit comme une alternative saine à la cigarette traditionnelle.

Apparue au début des années 2000, la "vapoteuse" a séduit de nombreux adeptes - ils seraient plus de 20 millions dans le monde...

La Chine surveillée de près

Pourtant, les signaux d'alerte sont bien là pour les fabricants : Juul, la plus grande marque américaine de cigarettes électroniques, a commencé à vendre ses produits en ligne en Chine la semaine dernière. Mais ils ont déjà disparu des plateformes des géants du e-commerce, Alibaba et JD.com, ce qui laisse penser que Pékin ne devrait pas tarder elle aussi à poser son veto.

Aux Etats-Unis, l'Etat de New York vient d'interdire la commercialisation des cigarettes électroniques aromatisées, qui sont d'ailleurs dans le viseur des autorités sanitaires américaines, après plusieurs décès de consommateurs. Même le président Donald Trump a haussé le ton contre ces "vapoteuses" parfumées, en promettant de les bannir...

L'Asie ne serait donc pas l'eldorado tant espéré par les géants du "vapotage", en cas de désaffection en Occident. La décision de la Chine est très redoutée, et des interdictions sont déjà tombées à Hong Kong, au Japon, en Thaïlande, et dans certaines régions en Australie.

Avec 900.000 décès liés au tabac chaque année, l'Inde mène des campagnes musclées de prévention, tout en étant paradoxalement le troisième plus gros producteur dans le monde (un milliard de dollars exportés en 2017-2018). Près de 275 millions d'Indiens en consomment, mais chiquer est dans ce pays plus courant que de fumer des cigarettes, tandis que le vapotage reste très peu développé...

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !