L'immobilier logistique mondial toujours en grande forme !

L'immobilier logistique mondial toujours en grande forme !

La demande de surfaces logistiques va se poursuivre, avec notamment une croissance soutenue du e-commerce...

L'immobilier logistique mondial toujours en grande forme !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Dans le cadre de sa dernière étude intitulé "L'avenir de l'immobilier logistique mondial" JLL a interrogé 720 experts en logistique dans 43 pays sur un ensemble de sujets susceptibles d'affecter la demande future des utilisateurs dans ce secteur très dynamique.

L'enquête révèle que 74% des personnes interrogées s'attendent à ce que la demande augmente au cours des trois prochaines années, et cela même au regard des niveaux élevés enregistrés récemment.

Évolution du e-commerce

71% des répondants prévoient une augmentation significative de la demande liée à l'activité de e-commerce. Une forte croissance de la demande d'entrepôts et de centres de distribution est également prévue dans les secteurs de la livraison de colis, de l'externalisation logistique, de la santé et des "life sciences" ainsi que de la construction et des matériaux.

Alors que le commerce de détail était déjà en pleine transition numérique, la pandémie a accéléré le changement et poussé les entreprises à modifier leur processus de décision pour se concentrer sur la rapidité, la gestion des stocks et les nouvelles technologies.

L'année dernière, le e-commerce a enregistré la plus forte croissance d'activité logistique à l'échelle mondiale. Il a représenté plus de 16% du total de la demande placée logistique et industrielle en 2020 aux États-Unis, 22% en Europe et jusqu'à un tiers en Chine. Les répondants s'attendent ainsi à ce que le secteur du e-commerce stimule la demande en logistique, mais une croissance globale de la demande est anticipée dans tous les secteurs de l'entreposage...

L'enjeu de l'adoption de solutions durables

L'enquête souligne que le secteur doit accélérer la mise en oeuvre de solutions durables, alors que la pression pour la décarbonisation ne cesse de croître. Actuellement, le secteur se concentre principalement sur la réalisation d'économies, comme l'amélioration de l'efficacité énergétique.

Ainsi par exemple, 73% des répondants considèrent l'efficacité énergétique comme la principale priorité au niveau mondial. L'Europe est pour sa part en avance sur la tendance mondiale et pourrait indiquer la direction à prendre. En effet, une part significative des répondants (40%) déclarent observer que certains utilisateurs ont déjà déployé des "mesures importantes" ; les Pays-Bas et la France étant en tête au niveau mondial avec respectivement 69% et 55% des réponses allant dans ce sens.

Patrick Remords, Directeur Supply Chain & Logistics Solutions commente : "le développement durable est désormais un facteur clé de décision pour les entreprises et nous allons assister à une demande croissante de bâtiments logistiques durables. Par conséquent, les bâtiments qui ne répondant pas aux nouvelles attentes d'un point de vue environnemental perdront de leur liquidité sur les marchés utilisateurs et investisseurs. En outre, de plus en plus d'entreprises adoptent une approche plus large de la durabilité, avec le bien-être et les enjeux sociétaux en tête des priorités."

S'attaquer à l'offre limitée de terrains...

Les répondants à l'enquête ont exprimé leur inquiétude quant à l'offre limitée de foncier permettant des développements logistiques ; situation qui pourrait freiner la dynamique du secteur puisque les entreprises retardent déjà leurs décisions en raison du manque d'opportunités.

Par exemple, 65% des personnes interrogées en Allemagne, en Chine, aux Pays-Bas et en Australie estiment que la disponibilité limitée de terrains était la plus grande contrainte pour la demande des occupants alors que la pénurie de main-d'oeuvre est considérée comme ayant un impact moindre que les autres facteurs sur la demande future.

L'enquête identifie également la taille des bâtiments comme un facteur clé pour les occupants en raison de son impact sur les capacités de stockage et la flexibilité. Au niveau mondial, les bâtiments de 10.000 à 50.000 m(2) devraient être les plus demandés au cours des trois prochaines années et à l'échelle mondiale environ 27% des répondants estiment que la demande sera nettement plus élevée à l'avenir (+20%).

Cependant, pour la région EMEA, un environnement fortement urbanisé et des coûts fonciers élevés rendent les grands bâtiments économiquement difficilement réalisables. Ainsi, selon notre enquête, 39% des répondants anticipent une augmentation significative de la demande pour les immeubles de moins de 5.000 m(2) ; en Allemagne, ce pourcentage monte à 50%. La tendance vers des centres plus petits est en corrélation avec la demande croissante de solutions logistiques urbaines et environ 40 % des répondants européens pensent que ce sera la taille typique requise pour un centre de logistique urbaine en Europe.

La technologie comme moteur du changement

Si l'on considère l'avenir du secteur, la technologie jouera un rôle majeur dans la transformation de la conception des bâtiments et des chaînes d'approvisionnement, contribuant ainsi à répondre aux problèmes d'une offre limitée et du développement durable.

A ce stade, seuls les grands utilisateurs et promoteurs disposant de réseaux mondiaux et régionaux ont adopté des technologies avancées et des solutions d'automatisation, mais 90% des répondants dans le monde pensent que l'investissement dans l'automatisation et la robotique est la meilleure option pour améliorer les chaînes d'approvisionnement à l'avenir. Les entreprises de e-commerce devraient montrer la voie en matière d'adoption de la technologie...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !