Proposé par

L'éditeur de "Pokémon Go" prépare son métavers "du monde réel"

L'éditeur de "Pokémon Go" prépare son métavers "du monde réel"

Désormais valorisée 9 milliards de dollars, Niantic, l'entreprise derrière le jeu en réalité augmentée "Pokémon Go", prévoit de construire un métavers "du monde réel"...

L'éditeur de 'Pokémon Go' prépare son métavers 'du monde réel'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Niantic se lance dans le métavers... L'entreprise qui est derrière le jeu en réalité augmentée "Pokémon Go" vient de lever 300 millions de dollars auprès du fonds new-yorkais Coatue, connu comme un investisseur majeur dans le secteur des cryptomonnaies et de la blockchain. Cette opération porte ainsi la valorisation de l'éditeur à 9 milliards de dollars.

Grâce à cette nouvelle levée de fonds, Niantic a précisé qu'il étendra sa plateforme Lightship, et surtout, il développera "sa vision du métaverse du monde réel". "Nous construisons un avenir où le monde réel est recouvert de créations, de divertissements et d'informations numériques, le rendant plus magique, amusant et informatif", a déclaré le PDG de Niantic, John Hanke.

"Cela nécessitera un investissement important de talent, de technologie et d'imagination, et nous sommes ravis que Coatue fasse ce voyage avec nous", s'est-il félicité dans un communiqué.

"Un cauchemar dystopique"

Dans un billet de blog publié en août dernier, John Hanke avait déjà dévoilé ses réflexions sur le métavers, évoquant "un cauchemar dystopique". "De nos jours, beaucoup de gens semblent très intéressés à donner vie à cette vision du futur proche d'un monde virtuel, y compris certains des plus grands noms de la technologie et des jeux. Mais en fait, ces romans ont servi d'avertissements sur un avenir dystopique de la technologie qui a mal tourné", avait-il expliqué.

Pour rappel, Facebook, qui a changé de nom en se rebaptisant "Meta", s'est lancé fin octobre, dans la course au métavers, que Mark Zuckerberg considère comme "le futur de l'Internet mobile". Les firmes de jeux vidéo Roblox ou Epic Games en ont également fait leur axe stratégique de développement il y a déjà quelques années.

"Se connecter avec les gens et le monde qui nous entoure"

"En tant que société, nous pouvons espérer que le monde ne devienne pas le genre d'endroit qui pousse les héros de science-fiction à s'échapper dans un espace virtuel - ou nous pouvons travailler pour faire en sorte que cela ne se produise pas", a affirmé le PDG de Niantic.

"Chez Niantic, nous choisissons cette dernière possibilité. Nous pensons que nous pouvons utiliser la technologie pour nous pencher sur la 'réalité' de la réalité augmentée, en encourageant tout le monde, y compris nous-mêmes, à se lever, à sortir et à se connecter avec les gens et le monde qui nous entoure", a-t-il ajouté...

Pour en savoir plus sur les jeux-vidéo avec eToro.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Dossier

Dossier spécial "Les jeux vidéo"

Dossier spécial "Les jeux vidéo"

Considéré initialement comme un secteur d’activité réservé aux « geeks », les jeux vidéo ont progressivement élargi leur public ces dernières années… Grâce aux avancées technologiques, à la mobilité et plus récemment aux plateformes, le profil des gamers, moins masculin et plus âgé, n’a cessé d’évoluer. Au point de transformer le secteur de manière spectaculaire en un marché global. L’arrivée des GAFA dans la partie indique que le jeu reste ouvert et plus que jamais interconnecté. Que le ...

Sommaire