»
»
»
Consultation

L'économie italienne tombe en récession

L'économie italienne tombe en récession

Sur l'ensemble de l'année 2018, la croissance de l'Italie a ralenti à 1%, après 1,7% en 2017...

L'économie italienne tombe en récession
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'économie italienne est entrée en récession... Le produit intérieur brut (PIB) de la troisième économie de la zone euro a baissé de 0,2% au quatrième trimestre après une contraction de 0,1% au troisième, a annoncé l'Istat, l'institut national de la statistique. Sur un an, le PIB reste en hausse, mais sur un gain limité à +0,1%.

Commentant ces chiffres, le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio a déclaré que le gouvernement souhaitait obtenir de l'Union européenne une flexibilité accrue en matière budgétaire. Il a attribué la contraction des troisième et quatrième trimestres au précédent gouvernement de centre-gauche, ajoutant que son gouvernement rétablirait la situation en 2019.

Il a ajouté que les élections européennes de mai seraient de-facto un référendum sur l'austérité budgétaire. "Je crois que ce référendum aura une issue positive pour ceux qui refusent l'austérité." Le président du Conseil, Giuseppe Conte, a assuré de son côté ne pas être préoccupé par la situation économique, mettant la récession de la fin 2018 sur le compte de la situation internationale...

Plus compliqué pour la coalition ?

De son coté, l'opposition juge que le gouvernement de coalition en place depuis juin, qui associe le Mouvement 5 Etoiles (M5S, poupuliste) et La Ligue (extrême droite), a aggravé la situation économique en entrant en conflit avec Bruxelles et en créant une perte de confiance qui a fait grimper les taux d'intérêt et affecté l'activité.

Sur l'ensemble de l'année 2018, la croissance de l'Italie a ralenti à 1%, après 1,7% en 2017. L'Istat attribue la contraction à un recul de la demande intérieure qui a pris le pas sur la contribution positive du commerce extérieur.

Pour 2019, le gouvernement vise une croissance de 1%, mais la plupart des organismes indépendants s'attendent à ce qu'elle ne dépasse pas 0,5%, selon l'agence de presse Reuters.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com