»
»
»
Consultation

Kim Jong-un avertit Washington et Seoul

Kim Jong-un avertit Washington et Seoul

La République populaire de Corée a procédé à plusieurs essais de missiles depuis 10 jours au nez et à la barbe de Washington et de Seoul

Kim Jong-un avertit Washington et Seoul
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Kim Jong-un est-il en train de "balader" son "grand ami" Trump ? Le dirigeant nord-coréen a en effet déclaré que les derniers tirs de missiles étaient ni plus ni moins un avertissement adressé à la fois à Washington et à Séoul au moment où les deux alliés, Etats-Unis et Corée du Sud, ont repris de plus belle leurs manoeuvres militaires dans la région...

Le dernier lancement a eu lieu mardi soir, alors que les forces US et sud-coréennes ont entrepris des manoeuvres conjointes afin de tester la capacité de Séoul à se défendre en cas de guerre nucléaire.

Pas une violation

Donald Trump avait estimé pas plus tard que vendredi dernier que les essais de missiles nord-coréens de ces derniers jours constituaient "peut-être une infraction aux résolutions des Nations unies mais pas une violation de l'accord conclu avec Kim Jong-un".

Dans une série de tweets dont il a le secret, le président américain a expliqué qu'il ne croyait pas que le dirigeant nord-coréen voulait le décevoir par une “atteinte à de la confiance”. Il a ajouté que la Corée du Nord avait “beaucoup trop à gagner” mais aussi “beaucoup trop à perdre” dans ce dossier...

Nez et barbe

La République populaire de Corée a procédé à plusieurs essais de missiles depuis 10 jours au nez et à la barbe de Washington et de Seoul... De quoi s'interroger sur la reprise des négociations entre Trump et Kim évoquée lors de leur dernière rencontre du 30 juin dans la zone démilitarisée (DMZ) qui sert de ligne de démarcation entre les deux Corées.

“Je peux me tromper, mais je crois que le président Kim a une belle et grande vision pour son pays, et seuls les Etats-Unis, avec moi au titre de président, peuvent faire de cette vision une réalité. Il fera ce qu'il convient de faire, parce qu'il est trop intelligent pour ne pas le faire et qu'il ne veut pas décevoir son ami, le président Trump !”, avait commenté le président américain sur Twitter... C'était donc avant l'avertissement de Kim de cette nuit... "La situation actuelle refroidit considérablement notre désir d'appliquer les accords, ce qui affecte également les perspectives d'un futur dialogue", a averti un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères ce mercredi matin. A bon entendeur...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com