Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

"Jouer l'échec de la gauche qui gouverne n'est pas la solution" prévient Stéphane Le Foll

"Jouer l'échec de la gauche qui gouverne n'est pas la solution" prévient Stéphane Le Foll

Le porte-parole réagit au meeting réunissant Jean-Luc Mélenchon et Cécile Duflot lundi soir, pour soutenir Syriza., le parti de gauche en tête des sondages.

'Jouer l'échec de la gauche qui gouverne n'est pas la solution' prévient Stéphane Le Foll
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les élections législatives se tiendront dimanche en Grèce, et en France, plusieurs personnalités politiques se sont mobilisées lundi soir... Jean-Luc Mélenchon, du parti de gauche, Pierre Laurent, le patron du parti communiste et Cécile Duflot, l'ancienne ministre de l'Ecologie étaient parmi eux, réunis en meeting à Paris pour soutenir le parti Syriza, favori des sondages. Ils se sont présentés comme une alternative à gauche, réclamant un changement de politique et d'équipe gouvernementale...

Pas comme la Grèce...

"J'ai bien compris la stratégie de Jean-Luc Mélenchon. Il souhaite un échec de ce que nous sommes et de la gauche qui gouverne, et à partir de là il considère qu'il y aura une alternative à la gauche du PS et du gouvernement", a déclaré mardi sur RTL Stéphane Le Foll, faisant plus précisément référence à une interview parue dans 'Le Parisien' lundi. "Mais la France par rapport aux élections européennes, par rapport à toutes les élections partielles et ce qu'on sait des sondages récurrents, n'est pas du tout dans la situation de la Grèce aujourd'hui. Il n'y a pas une alternative qui se construit à gauche, il y a la gauche qui gouverne", estime le porte-parole du gouvernement.

"Jouer l'échec de la gauche"

Interrogé sur Cécile Duflot, l'ex-ministre EELV du gouvernement Ayrault, qui souhaite notamment un échec de la loi Macron, Stéphane Le Foll a jugé que "c'est toujours le mot d'échec qui est répété, mais la gauche assume ses responsabilités dans un moment difficile". "Jouer l'échec de la gauche qui gouverne n'est pas et ne sera jamais la solution. Il faut donc qu'on soit capable de se rassembler (...), à gauche il faut se rassembler", a conclu Stéphane Le Foll.

©2015-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !