»
»
»
Consultation

Jeux : les casinos en ordre de bataille !

Jeux : les casinos en ordre de bataille !

Un décret autorise à jouer à la bataille dans les casinos...

Jeux : les casinos en ordre de bataille !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La décision va faire du bien aux casinotiers français, dont les salles peinent à se remplir depuis le resserrement des contrôles d'identité aux entrées et la décision d'interdire le tabac dans les salles... Le Journal Officiel a annoncé, samedi, un décret modifiant la réglementation des jeux dans les casinos des stations balnéaires, thermales et climatiques. Il autorise désormais les exploitants de casinos à introduire dans leurs salles, le jeu de cartes le plus populaire auprès des Français : la bataille.

La bataille, un "jeu de contrepartie"
Un décret du Ministère de l'Intérieur vient de modifier la réglementation des jeux de casinos, et introduit ainsi la bataille parmi les jeux dits 'de contrepartie' pouvant être autorisés dans les casinos. Alors que les règles du 'hold'hem poker' ou du 'black-jack' ne sont pas forcément bien comprises de toute la clientèle, et donc rebutent à la pratique, la bataille est, quant à elle, pratiquée à tous âges par les Français. La décision devrait donc élargir le panel des joueurs de cartes en salle à compter de ce dimanche 12 mai.

Batailler incitera à la mise
La loi prévoit qu'un maximum de 7 joueurs soit assis à la table pour une partie se déroulant avec 6 jeux de 52 cartes dans le sabot. Les règles sont participatives et engagent à la mise, puisque si des places assises ne sont pas occupées, les joueurs assis peuvent miser sur les emplacements vacants. De même, un joueur debout peut miser sur la main d'un joueur assis et dans les limites du maximum de mise autorisé pour la main. Le joueur debout pourra engager une mise bataille et/ou une mise égalité, mais ne pourra pas donner d'instructions de jeu au joueur assis. Le maximum des mises est fixé à l'ouverture de chaque table, et est plafonné à 10, 20, 30 ou 50 fois le minimum des mises. Le plafond de mise peut être modifié en cours de séance.

D'autres jeux en expérimentation
Auprès de la profession, cette décision est accueillie comme une bouffée d'air frais... En 5 ans, le chiffre d'affaires des 196 casinos français a en effet reculé de 20%. D'ailleurs à 2,3 Milliards d'Euros, le Produits des Jeux des casinos français a baissé de 1,8% en 2012. Le cri d'alarme lancé par les exploitants de casinos en début d'année et reprochant notamment à l'Etat son inertie décisionnelle, semble avoir été entendu car, au-delà le l'introduction de la bataille, le décret prévoit la possibilité pour le Ministre de l'Intérieur de proroger, pour une période maximale de 6 mois, les expérimentations de nouveaux jeux ou de nouveaux dispositifs techniques. D'autres jeux, pas encore homologués, vont donc pouvoir être testés...

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com