»
»
»
Consultation

Jérôme Cahuzac attendu en Guyane... en tant que médecin

Jérôme Cahuzac attendu en Guyane... en tant que médecin

L'ancien ministre du Budget, condamné pour fraude fiscale, a été embauché par l'hôpital de Cayenne, a révélé lundi le quotidien 'France Guyane'. Médecin de formation, Jerôme Cahuzac va effectuer une mission d'un mois dans un village isolé de Guyane.

Jérôme Cahuzac attendu en Guyane... en tant que médecin
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Avant d'être ministre du Budget, puis condamné pour fraude fiscale, Jérôme Cahuzac était médecin de formation, un métier qu'il retrouve en vue de reconstruire sa vie après ses déboires judiciaires... Le quotidien 'France Guyane' a ainsi révélé lundi sur son site internet que M. Cahuzac a été embauché par le centre hospitalier Andrée-Rosemon à Cayenne (Char), en vue d'une mission d'un mois.

Cette mission se déroulera à Camopi, un village isolé de Guyane, sur le fleuve Oyapock, accessible uniquement par avion ou par pirogue, a expliqué le journal...

Difficultés de recrutement de médecins en Guyane

L'information a été confirmée par l'hôpital, interrogé par le quotidien 'Libération' (rubrique CheckNews). "Il a postulé, et nous avons retenu sa candidature indépendamment de ses affaires passées. Pour nous, le premier critère c'est la compétence, et il est inscrit à l'ordre des médecins", a ainsi indiqué un représentant de l'hôpital à CheckNews, en évoquant les difficultés de recruter des praticiens dans les communes isolées de Guyane.

En Guyane, le nombre de médecins par habitant est trois fois inférieur à celui de la France métropolitaine et l'amélioration des soins était au coeur de la grève générale qui a paralysé ce département français d'Amazonie en mars-avril 2017.

Actuellement, 17 médecins urgentistes du centre hospitalier de Cayenne menacent de démission si un accord n'est pas trouvé pour régler la question des sous-effectifs chroniques.

Deux ans de prison ferme et 300.000 euros d'amende en appel

Ancien ministre délégué chargé du Budget sous la présidence de François Hollande, Jérôme Cahuzac a été condamné en appel en mai 2018 pour "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale" à deux ans de prison ferme et deux ans avec sursis, cinq ans d'inéligibilité et 300.000 euros d'amende. Cette peine de 2 ans de prison (et non de trois comme en première instance) a laissé la porte ouverte à un aménagement par un juge d'application des peines (JAP) à la place d'une incarcération.

Ce n'est pas le premier poste occupé par Jérôme Cahuzac depuis ses ennuis judiciaires. En mai dernier, 'Paris Match' indiquait que "dans le plus grand secret", il avait "fait quelques missions humanitaires, notamment dans le Sud-Est asiatique. Mais à chaque fois, les ONG, par crainte du scandale, lui ont fait signer un accord de confidentialité".

L'avocat Eric Dupond-Moretti défend le "droit à la paix" de Jérôme Cahuzac

Contacté par 'France Guyane', l'avocat de Jerôme Cahuzac, Eric Dupond-Moretti, n'a pas souhaité commenter l'information, expliquant que son client avait "droit à la paix" et qu'il est "propriétaire de sa liberté". Lors du procès, en mai dernier, maître Dupond-Moretti avait mis en avant "la sanction sociale" dont serait victime l'ancien chirurgien esthétique, citant "les agressions verbales, les paparazzis, l'anesthésiste qui ne veut pas pratiquer avec le docteur Cahuzac a ses côtés, l'ONG pour laquelle il oeuvre et qui ne veut pas être citée par peur de ne plus recevoir de financement. C'est un paria", avait-il ajouté...

Les révélations sur le compte bancaire que Jérome Cahuzac dissimulait à l'étranger, alors qu'il était censé conduire la lutte contre la fraude fiscale en tant que ministre du Budget, avait déclenché fin 2012-début 2013 le scandale le plus retentissant du quinquennat de François Hollande.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com