»
»
»
Consultation

Intelligence artificielle : Microsoft, Samsung et Fujitsu misent sur la France

Intelligence artificielle : Microsoft, Samsung et Fujitsu misent sur la France

Ces annonces tombent alors qu'est dévoilée la stratégie française en matière d'intelligence artificielle, avec la publication du rapport du mathématicien Cédric Villani...

Intelligence artificielle : Microsoft, Samsung et Fujitsu misent sur la France
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les grandes entreprises misent sur la France dans le domaine de l'intelligence artificielle... Alors que le rapport du mathématicien et député La République en Marche (LaRem) Cédric Villani a été dévoilé, avec pour objectif d'endiguer la "fuite des cerveaux", plusieurs grandes entreprises de renom ont fait des annonces ces dernières heures...

La dernière en date, Microsoft, a indiqué à l'occasion du sommet sur l'intelligence artificielle à Paris, qu'un investissement de 30 millions de dollars sur trois ans allait être piloté en France afin de développer une "IA de confiance" dans l'Hexagone.

Le groupe annonce ainsi la création d'Impact IA, "un collectif de réflexion et d'action", et le lancement de Compétences IA, "un programme national fondé sur l'acquisition de compétences autour de l'IA, du Cloud et du code pour tous". L'objectif fixé à trois ans, indique le groupe, est de sensibiliser et former 400.000 personnes, tous profils confondus, avec, à la clé, la création de 3.000 nouveaux emplois au sein de l'écosystème numérique français.

"Nous sommes convaincus que la France dispose d'atouts majeurs pour contribuer activement et positivement au développement de technologies de l'intelligence artificielle dans le respect et l'intérêt de l'Humain", explique Carlo Purassanta, président de Microsoft France dans le communiqué.

Samsung aussi

Mercredi soir, c'est le géant coréen Samsung qui annonçait l'implantation d'un laboratoire dédié à la recherche en intelligence artificielle (IA) en France... Il s'agit de son plus gros centre après ceux en Corée du Sud et aux Etats-Unis.

Ce centre, qui n'accueille à l'heure actuelle qu'une quinzaine de personnes, devrait en compter d'ici la fin de l'année une cinquantaine puis plus de 100 ! Le laboratoire devrait être implanté à Paris ou Saclay (Essonne).

Fujitsu de son côté va créer en France son premier centre de recherche en intelligence artificielle en Europe... Le groupe japonais va agrandir son centre actuel de 200m2, a indiqué la présidence française mercredi soir à l'agence de presse Reuters.

"On a engagé il y a plus d'un an et demi une démarche pour convaincre le groupe qu'il fallait investir en France", a indiqué Benjamin Revcolevschi, directeur général de Fujitsu France, dans une interview téléphonique à Reuters. Il a estimé que la France comptait de nombreux talents, "notamment en intelligence artificielle, en algorithme, en mathématiques qui sortent du lot".

Le rapport sur l'AI dévoilé

Fujistsu emploie 380 personnes en France, essentiellement en région parisienne. Le groupe génère 40 milliards de dollars de chiffre d'affaires et emploie 150.000 personnes dans le monde.

Ces annonces tombent au moment de la présentation de la stratégie française en matière d'intelligence artificielle, un domaine dans lequel Emmanuel Macron entend faire de la France un acteur incontournable... Le document conseille de se concentrer sur quatre secteurs : la santé, l'écologie, les transports-mobilités et la défense-sécurité...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com