»
»
»
Consultation

Insertion, emploi, éducation : ce que contient le plan pauvreté

Insertion, emploi, éducation : ce que contient le plan pauvreté

Le président de la République Emmanuel Macron présentait ce jeudi les mesures de son plan pauvreté, doté de 8 milliards d'euros sur quatre ans...

Insertion, emploi, éducation : ce que contient le plan pauvreté
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est un "plan ambitieux" avance-t-on du côté du gouvernement, il est en tout cas très attendu... Le chef de l'état, Emmanuel Macron a dévoilé ce jeudi les mesures de son plan pauvreté lors d'un discours au Musée de l'homme à Paris.

Aide à la petite enfance, éducation, insertion des jeunes, accompagnement vers l'emploi, un large éventail de mesures est mis en avant.

Pour lutter contre la pauvreté, le gouvernement entend prendre le mal à la racine. Il prévoit la création de 30.000 places en crèche d'ici 2022 et des aides à la garde d'enfants. L'ambition est aussi de favoriser une mixité sociale pour permettre l'éveil des enfants les plus démunis. Le président de la République qui dénonce "cette fatalité sociale qui fait qu'en France, il faudra six générations pour qu'un descendant issu d'une famille pauvre accède à la classe moyenne".

Petit déjeuner à l'école en REP

L'état veut aussi mettre en place des maraudes pour mieux repérer les enfants qui dorment dans la rue. 8.000 places d'hébergement supplémentaires seront créées. Et dans les écoles classées réseau d'éducation prioritaire, le gouvernement aimerait développer la distribution de petit-déjeuner dans l'enceinte scolaire avec l'idée qu'étudier le ventre vide nuit à la concentration...

Obligation de formation jusqu'à 18 ans

Pour éviter que les jeunes ne quittent les "radars" de l'administration juste après leurs 16 ans, le plan pauvreté prévoit une obligation de se former jusqu'à 18 ans. La mesure vise les jeunes qui, aujourd'hui, quittent le système scolaire sans diplôme, ni emploi...

La garantie jeune sera aussi étendue, il s'agit de contrats signés entre les jeunes et la mission locale. Il y en a 100.000 aujourd'hui, il devrait y en avoir 500.000 d'ici la fin du quinquennat. Le dispositif est destiné à repérer les jeunes les plus éloignés de l'emploi, ceux qui ont décroché du système scolaire.

Quid de l'allocation sociale unique ?

Le gouvernement souhaitait aussi simplifier les demandes pour les bénéficiaires d'aides sociales... Pour l'instant, il n'y aura pas de prestation sociale unique, mais l'Etat veut mettre en place une plateforme numérique pour éviter aux destinataires de fournir les mêmes documents à différents organismes. La Caf, Pôle emploi et la Sécurité sociale pourront se communiquer les documents entre eux.

En juin dernier, le président de la République dénonçait le "pognon de dingue" mis dans les aides sociales et qui ne permet pas de sortir les gens de la pauvreté. "Je souhaite que nous puissons créer d'ici 2020 un revenu universel d'activité", a indiqué ce jeudi Emmanuel Macron. Il s'agirait à terme de fusionner plusieurs minima sociaux. La stratégie présentée aujourd'hui sera dotée de 8 milliards d'euros sur quatre ans...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com