»
»
»
Consultation

Iliad fait un beau cadeau à 5 de ses hauts dirigeants !

Iliad fait un beau cadeau à 5 de ses hauts dirigeants !

L'opérateur télécoms a distribué pour 55,3 millions d'euros d'actions, rapporte vendredi le 'Financial Times'...

Iliad fait un beau cadeau à 5 de ses hauts dirigeants !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Iliad reste décidément au coeur de l'actualité en cette fin de semaine, cette fois à cause de la rémunération de ses hauts dirigeants. L'opérateur télécoms a distribué pour 55,3 millions d'euros d'actions à cinq d'entre eux, rapporte vendredi le 'Financial Times'.

Ces cinq cadres font partie des 23 salariés du groupe fondé et contrôlé par Xavier Niel ayant bénéficié en 2010 et 2011 d'un programme d'attribution gratuite d'actions représentant 5% de Free Mobile, filiale mobile non cotée du groupe qui a débuté ses activités en 2012. Ce plan donnait la possibilité aux bénéficiaires d'être réglé en cash ou en titres Iliad à un prix fixé par un expert indépendant...

Echange de titres

Le 'Financial Times' cite le rapport financier semestriel publié par Iliad. L'opérateur y annonce que son conseil d'administration a autorisé le 14 juin dernier l'échange de titres Free mobile en actions Iliad pour un montant représentant près de 97 millions d'euros sur la base du cours de l'époque.

Selon le journal, qui cite des avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF), plus de la moitié de cette somme est allée à cinq hauts dirigeants : le président du conseil Maxime Lombardini, le directeur général délégué Rani Assaf, le secrétaire général Cyril Poidatz, le directeur général délégué Antoine Levavasseur et le directeur général Thomas Reynaud.

Injuste ?

Mais ce type de rémunération est critiqué : certains investisseurs estiment qu'il a pour conséquence de dissocier les intérêts de certains cadres, dont la rétribution est fonction de la performance de Free Mobile, de ceux de l'ensemble des actionnaires de la maison mère cotée - le cours a été divisé par deux sur les 18 derniers mois. Iliad a depuis modifié sa politique de rémunération des dirigeants.

Une annonce qui intervient au moment où l'opérateur télécoms a publié des comptes semestriels qui ont été sanctionnés par la bourse : Le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser mais a accusé de nouvelles pertes d'abonnés en France, tandis que le développement en Italie a continué de peser sur ses comptes...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com