Proposé par

Harcèlement chez Activision Blizzard : le PDG Bobby Kotick envisage son départ si les problèmes persistent

Harcèlement chez Activision Blizzard : le PDG Bobby Kotick envisage son départ si les problèmes persistent

En octobre dernier, le premier éditeur américain de jeux vidéo avait déjà annoncé licencier 20 employés qui ont fait l'objet de plaintes...

Harcèlement chez Activision Blizzard : le PDG Bobby Kotick envisage son départ si les problèmes persistent
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Bobby Kotick sur le départ ? Alors qu'Activison Blizzard est secoué par des accusations de harcèlement sexuel et de discrimination au sein de l'entreprise, une enquête du 'Wall Street Journal', publiée mardi denier, fragilise cette fois-ci son PDG, qui est accusé d'avoir voulu étouffer des comportements abusifs et plaintes pour harcèlement.

Selon des informations de presse, le dirigeant aurait dit ne pas exclure une démission. Il "a indiqué à des cadres qu'il envisagerait de quitter l'entreprise s'il ne parvenait pas à résoudre rapidement les problèmes de culture au sein du géant du jeu vidéo", rapporte dimanche le quotidien américain, qui cite des sources proches du dossier.

"Il s'est arrêté avant de dire qu'il démissionnerait, lors d'une réunion le 20 novembre avec les dirigeants de l'unité Blizzard Entertainment de l'entreprise, mais a laissé la possibilité ouverte si les problèmes d'inconduite dans l'entreprise n'étaient pas résolus 'rapidement'", précise encore le 'Wall Street Journal'.

20 employés licenciés en octobre

Le 16 novembre dernier, plus de 150 employés du premier éditeur américain de jeux vidéo avaient manifesté devant le siège d'Activision, afin de réclamer la fin des abus et le départ de Bobby Kotick, qui s'était défendu, ces derniers mois, en assurant qu'il n'était pas au courant

Le mois dernier, Le créateur du blockbuster Call of Duty avait annoncé licencier 20 employés, qui ont fait l'objet de plaintes, après les allégations de harcèlement et de culture sexiste. En août dernier, Activision Blizzard avait également annoncé un changement au sein de la direction, avec le départ du responsable de la filiale Blizzard Entertainment, Allen Brack. Celui-ci avait été directement nommé dans une plainte déposée fin juillet par le Department of Fair Employment and Housing (DFEH).

Sony demande des explications à Activision

L'agence de l'Etat de Californie chargée d'enquêter sur les affaires en matière de droit civil avait déposé une plainte contre Activision, accusé de favoriser une culture de harcèlement sexuel et de machisme, sur fond d'inégalités de carrières. Selon la plainte déposée à la Cour supérieure de Los Angeles, "les femmes ont presque toutes confirmé que travailler pour [Activision] équivalait à évoluer dans un 'boys club'", où les employées doivent "continuellement repousser les commentaires et avances sexuels indésirables de leurs collègues masculins".

L'affaire semble par ailleurs avoir dépassé le cadre de l'entreprise. Dans un mail interne consulté par 'Bloomberg', le patron de la division PlayStation chez Sony, Jim Ryan, a dit être "écoeuré et sonné par les révélations de l'enquête, demandant des explications à Activision. Le patron de Xbox Phil Spencer a également indiqué "évaluer tous les aspects de [sa] relation avec Activision Blizzard".

Pour en savoir plus sur les jeux-vidéo avec eToro.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Dossier

Dossier spécial "Les jeux vidéo"

Dossier spécial "Les jeux vidéo"

Considéré initialement comme un secteur d’activité réservé aux « geeks », les jeux vidéo ont progressivement élargi leur public ces dernières années… Grâce aux avancées technologiques, à la mobilité et plus récemment aux plateformes, le profil des gamers, moins masculin et plus âgé, n’a cessé d’évoluer. Au point de transformer le secteur de manière spectaculaire en un marché global. L’arrivée des GAFA dans la partie indique que le jeu reste ouvert et plus que jamais interconnecté. Que le ...

Sommaire