»
»
»
Consultation

Grèves SNCF : les cheminots reçus à Matignon ce vendredi

Grèves SNCF : les cheminots reçus à Matignon ce vendredi

La dernière rencontre, le 7 mai, n'avait débouché sur aucun engagement. Les syndicats de cheminots attendent des avancées, alors que la grève en est à son onzième épisode...

Grèves SNCF : les cheminots reçus à Matignon ce vendredi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Que va donner la nouvelle rencontre entre les syndicats de la SNCF et Edouard Philippe ce vendredi ? Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a évoqué ces dernières heures un "rendez-vous important", alors que Matignon promet de faire de nouvelles annonces sur la réforme, et en premier lieu sur la dette de la compagnie, qui pose beaucoup de questions...

Le gouvernement prévoirait de reprendre en deux temps environ les trois quarts de la dette de la SNCF... Selon des informations de presse, l'Etat envisagerait de reprendre environ 35 milliards d'euros sur les 47 MdsE de la dette de SNCF Réseau, en deux temps, en 2020 puis en 2022.

Reprise de dette

L'évolution du groupe ferroviaire vers le statut de société anonyme imposant à SNCF Réseau de contenir sa dette en-deçà de 10 à 12 MdsE, "le projet du gouvernement serait donc de délester à terme d'environ 35 MdsE la future société", selon 'Les Echos'.

Le gouvernement avait déjà acté le principe d'une reprise de la dette de la SNCF, mais sans en préciser le montant ni le calendrier...

Les syndicats attendent des réponses

La CGT, l'Unsa, Sud et la CFDT attendent depuis longtemps des engagements chiffrés sur la question financière, devenue l'un des points majeurs de la réforme du système ferroviaire.

Les syndicats s'inquiètent, alors que le rendez-vous à Matignon, le 7 mai, n'a débouché sur aucun engagement tangible. Depuis, la CFDT et l'Unsa ont renoué le dialogue avec la ministre des Transports, Elisabeth Borne, dans l'espoir d'obtenir des concessions, principalement sur le sort des cheminots une fois le marché ouvert à la concurrence et le statut des cheminots enterré pour les nouvelles recrues.

Les deux syndicats réformistes estiment avoir obtenu gain de cause sur l'unité sociale de la SNCF, tout en jugeant ces avancées trop timides.

La consultation comme argument

Les rencontres de vendredi auront lieu au lendemain du onzième épisode de grève, marqué par de nouvelles perturbations sur le réseau ferroviaire et un taux de grévistes sous les 15% - 14,22% mercredi et 14,97% jeudi. Les délégations seront reçues à tour de rôle, comme le 7 mai, par Edouard Philippe, en présence d'Elisabeth Borne.

Les cheminots devraient s'appuyer sur les résultats de la consultation syndicale lancée la semaine dernière. Une écrasante majorité (94,97%) des cheminots se sont dits opposés à la réforme du rail, selon ce vote qui n'est reconnu ni par la SNCF ni par le gouvernement...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com