Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Grèves : Philippe Martinez peine à motiver le secteur privé sur le dossier des retraites

Grèves : Philippe Martinez peine à motiver le secteur privé sur le dossier des retraites

Alors que le taux de grévistes à la SNCF est remonté jeudi à 10,1%...

Grèves : Philippe Martinez peine à motiver le secteur privé sur le dossier des retraites
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au 43ème jour de contestation et à la sixième journée d'action interprofessionnelle, "la détermination" des grévistes "est toujours aussi grande", a assuré le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, au micro de 'BFMTV'.

Après les transports, le leader cégétiste estime d'ailleurs qu'"il faut que d'autres professions entrent dans le mouvement". Jeudi à Paris, la manifestation contre la réforme des retraites aurait réuni 250.000 personnes, selon les estimations de la CGT... Des chiffres loin d'être confirmés par les comptages indépendants !

"Quand est-ce que le gouvernement va écouter les grévistes, les salariés et l'opinion publique qui, semaine après semaine et malgré tout ce qu'on peut dire de mal sur les grévistes, restent déterminés ?", s'est-il interrogé, avant d'ajouter : "Mettons ce projet de loi définitivement de côté, abandonnons-le, revenons à la table des négociations !".

10,1% de grévistes à la SNCF

Philippe Martinez a d'ailleurs salué le regain de mobilisation. A la SNCF notamment, le taux de grévistes est remonté à 10,1%, contre 4,7% mercredi, "parce qu'il y a des temps forts", a-t-il expliqué. Dans le détail, 30,5% des conducteurs étaient en grève, 18% des contrôleurs et 13,4% des aiguilleurs, comme l'a annoncé la direction de la compagnie ferroviaire.

Pour rappel, la mobilisation fléchit depuis le début du mouvement : le 11 janvier dernier, la police avait dénombré 149.000 manifestants, après 452.000 le 9 janvier et 805.000 au premier jour, le 5 décembre. Malgré cela, le secrétaire général de FO Yves Veyrier a également assuré que le mouvement n'abandonnera "l'idée qu'il faut éviter ce régime unique par points".

60% des Français soutiennent toujours le mouvement

Mais si mobilisation baisse, elle reste soutenue majoritairement par l'opinion publique. D'après les résultats du baromètre Harris Interactive paru mardi, 6 Français sur 10 disent soutenir la contestation contre la réforme des retraites. Concernant la réforme en elle-même, 67% des sondés se disent inquiets lorsqu'ils pensent à la création d'un régime universel des retraites.

Par ailleurs, pour tenter de relancer le mouvement, la CGT a déjà lancé l'opération "ports morts" dans les sept grands ports maritimes français. Elle devrait se poursuivre la semaine prochaine. En début de semaine, la CGT de la Banque de France a également entamé le blocage de deux centres fiduciaires, chargés de l'entretien des billets et la gestion de leur bonne circulation.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com