»
»
»
Consultation

Grève SNCF : 4 employés sur 5 sont au travail rappelle Pepy

Le refus du Premier ministre de laisser dialoguer les cheminots directement avec lui aurait encore fait monter la colère d'un cran...

Grève SNCF : 4 employés sur 5 sont au travail rappelle Pepy
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Premier ministre Edouard Philippe a refusé vendredi de dialoguer en direct avec les cheminots, qui estiment que les discussions n'avancent pas avec la ministre des Transports Elisabeth Borne... Une fin de non-recevoir qui aurait encore fait monter d'un cran leur colère et pourrait faire durer la mobilisation jusqu'à cet été à la SNCF.

Selon les informations du 'Parisien', la grève intermittente, qui est entrée lundi dans sa neuvième journée, pourrait se poursuivre jusqu'à juillet ou août.

"On étudie un calendrier. On souhaite prévenir les Français le plus tôt possible pour qu'ils puissent organiser leurs vacances", a confié une source syndicale au 'Parisien'. Le quotidien écrit que cette hypothèse sera au coeur des discussions de l'intersyndicale CGT, Unsa, Sud Rail et CFDT qui se doit se réunir en milieu de semaine.

Menace d'un conflit très long

Jeudi, les syndicats ont annoncé qu'ils ne souhaitaient plus négocier avec Elisabeth Borne, lui préférant le Premier ministre. Mais ils se sont rapidement vu signifier un refus du porte-parole du gouvernement. "Le meilleur moyen pour discuter, ce n'est pas de quitter la table et de claquer la porte , c'est d'y revenir (...) et les discussions se feront avec Elisabeth Borne, ministre en charge du dossier", leur a répondu Benjamin Griveaux.

"Ce gouvernement ne veut rien négocier, c'est lui qui nous pousse à prolonger en juillet et août", répond donc un responsable syndical, cité par 'Le Parisien'. "On s'attendait à un mouvement marathon, c'est pour cela que nous avions présenté un calendrier de grève jusqu'en juin. Puisque le gouvernement n'entend toujours rien, on prépare celui de juillet et août".

Erosion ?

Le trafic affiche une légère amélioration pour les neuvième et dixième jours du mouvement à la SNCF avec 40% de TER, et 40% également pour les trains en région parisienne, les transiliens et les RER. La direction fait état de 30% d'intercités, et de 40% de TGV. "Ça veut dire que la grève s'érode, elle s'érode lentement", a estimé le patron de la SNCF dimanche soir lors du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro. "Les voyageurs, ils en ont tout simplement assez", a ajouté Guillaume Pepy avant d'indiquer que, au total, 4 employés de la SNCF sur 5"sont au travail".

"En même temps, ceux qui conduisent les trains sont en grève à 60%. C'est beaucoup moins qu'au début de la grève où on était à 77%", a-t-il encore ajouté.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Grève SNCF : 4 employés sur 5 sont au travail rappelle Pepy

Partenaires de Boursier.com