Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Grandes transactions de bureaux en Ile-de-France : quel bilan pour 2019 ?

Grandes transactions de bureaux en Ile-de-France : quel bilan pour 2019 ?

Une normalité qui cache des changements structurels selon la dernière étude de Cushman & Wakefield

Grandes transactions de bureaux en Ile-de-France : quel bilan pour 2019 ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Cushman & Wakefield revient dans une étude sur la dynamique des grandes transactions de bureaux en Ile-de-France en 2019, en détaillant les 10 tendances-clés de ce segment de marché stratégique pour le marché tertiaire d'Ile-de-France...

Premier point fort à souligner, 72 signatures ont eu lieu en 2019 pour un total de près de 873.000 m(2), en baisse en nombre comme en volume, mais avec un segment de surfaces porteur d'une dynamique toujours aussi forte. La taille moyenne des "deals" est ressortie à 12.700 m(2) en Ile-de-France. Elle varie entre 8.300 m(2) à Paris et 18.100 m(2) en première couronne avec une croissance importante du segment allant de 25.000 à 50.000 m(2) (10 signatures pour 330.400 m(2))

L'étude souligne une appétence toujours forte des entreprises pour les surfaces de première main (69% des surfaces commercialisées) et un recours massif à la précommercialisation (70%)

Cushman & Wakefield souligne un taux moyen d'endogénéité de 62% en Ile-de-France et une première couronne qui retient autant qu'elle attire...

Coworking en forme

Avec une valeur médiane des loyers de 420 euros/m(2)/an, les loyers minimum vont de 130 euros/m(2)/an à un maximum de 870 euros/m(2)/an, ce qui rend bien compte de la grande diversité des solutions immobilières proposées en Ile-de-France. Les déménagements sont toujours prédominants, mais les créations gagnent du terrain sous l'impulsion du développement des opérateurs de "coworking"... Les opérateurs du coworking (11 signatures ; 11% de la demande placée) affichent leur préférence pour le QCA (45% du volume traité)

La finance est le secteur le plus consommateur de surfaces de "grand gabarit". Enfin, Paris (en nombre de signatures) et le croissant ouest (en volume traité) sont les zones qui restent les plus plébiscités avec une très grande diversité de choix des entreprises selon leur secteur d'activité.

Vers d'autres localisations en première couronne ?

Arthur Saunier, directeur Agence Grands Comptes Ile-de-France conclut : "La demande des entreprises demeure forte comme en témoignent les résultats du marché en 2019. Leurs exigences quant à un immobilier tertiaire de très grande qualité, flexible, doté d'une centralité forte et bien inséré dans le tissu urbain donne un avantage certain aux marchés de Paris et de l'ouest. La poussée des valeurs locatives sur ces marchés pourrait néanmoins amener les utilisateurs à considérer d'autres localisations en première couronne notamment.... Mais aussi à réfléchir à une meilleure utilisation des surfaces occupées, à un recours à des tiers lieux en intégrant mieux la question du télétravail."

Leader mondial des services dédiés à l'immobilier d'entreprise, Cushman & Wakefield (NYSE : CWK) conseille et accompagne investisseurs, propriétaires et entreprises dans toute leur chaîne de valeur immobilière, de la réflexion stratégique jusqu'à l'aménagement des locaux. Le groupe conseille ses clients utilisateurs et investisseurs internationaux, dans la valorisation de leurs actifs immobiliers en combinant perspective mondiale et expertise locale à forte valeur ajoutée, à une plate-forme complète de solutions immobilières...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !