»
»
»
Consultation

Grand débat : vers une grosse surprise ?

Grand débat : vers une grosse surprise ?

Emmanuel Macron annoncera des mesures mi-avril. Certains attendent un "geste fort" du Chef de l'Etat.

Grand débat : vers une grosse surprise ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Il va falloir baisser les impôts plus vite que prévu pour répondre à "l'exaspération fiscale", a déclaré ce lundi le Premier ministre, Edouard Philippe, qui tenait une conférence de presse afin d'annoncer la phase de débriefing du "Grand débat national" lancé il y a près de trois mois pour répondre à la crise des "Gilets jaunes".

Le débat a mis au jour "un immense besoin de justice et d'équité", a souligné le chef du gouvernement lors d'une conférence de restitution, et notamment "une immense exaspération fiscale"..."Elle ne date pas d'hier, mon gouvernement en assume sa part de responsabilité", a ajouté Edouard Philippe, en citant la hausse de la fiscalité sur les carburants qui a contribué à mettre le feu aux poudres socialement.

"Le débat nous indique clairement la direction à prendre : nous devons baisser et baisser plus vite les impôts", a-t-il poursuivi... Mais "les Français ont aussi compris avec beaucoup de maturité qu'on ne peut pas baisser les impôts si on ne baisse pas la dépense publique" a précisé le Premier ministre.

Baisses d'impôts, mode d'emploi

Gérald Darmanin avait déjà insisté hier, dans un entretien au 'JDD', sur sa volonté de baisser l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes... "C'est réaliste", a expliqué le ministre de l'Action et des Comptes publics : " Le président de la République nous a demandé de rétablir les comptes publics au service d'une ambition : baisser les impôts... Nous l'avons donc déjà fait en supprimant les cotisations salariales pour le chômage et la maladie, la taxe d'habitation, l'ISF, en créant une 'flat tax' sur les revenus du capital, en allégeant l'impôt sur les sociétés, en supprimant une vingtaine de petites taxes dès 2018... Nous sommes le gouvernement qui a le plus diminué les impôts au cours de ces 20 dernières années" a déclaré Darmanin.

"La baisse des impôts, une réalité"

Défendant son action à la tête des Comptes publics de la France, Gérald Darmanin fait valoir : "La baisse des impôts, c'est plus qu'une promesse, c'est une réalité... Notre politique consiste à promouvoir le travail. La hausse de la CSG a été plus que compensée pour les salariés et les ouvriers, qui ont vu leur pouvoir d'achat augmenter grâce à la baisse des cotisations salariales".

"Baisser l'impôt sur le revenu pour la classe moyenne, c'est une bonne piste"

Au-delà de ces premiers gestes politiques en faveur du pouvoir d'achat, l'action ministérielle s'oriente vers les classes moyennes qui devraient bénéficier de baisses d'impôts : "Celui ou celle qui gagne entre un et trois Smic, qui paie un loyer élevé, qui a besoin de sa voiture pour aller travailler, qui vit seul(e) et doit faire garder ses enfants et qui a peur de ne pas s'en sortir, c'est lui ou elle que nous devons aider... Baisser l'impôt sur le revenu pour la classe moyenne, c'est une bonne piste", poursuit Gerald Damanin au JDD.

Moins mauvais...

"J'attends comme les autres de voir ce que le Président va décider au terme du grand débat", souligne Gérald Darmanin... "Mais la croissance se porte moins mal que chez nos voisins (y compris l'Allemagne) et le déficit public sera inférieur aux prévisions", a réaffirmé le Ministre de l'Action et des Comptes publics...

Au bout du compte, c'est Emmanuel Macron lui-même qui reste maître des annonces, attendues autour de la mi-avril, certains arbitrages pouvant encore intervenir entre temps. Certaines rumeurs évoquent ainsi l'annonce de plusieurs initiatives dont "une mesure forte très symbolique".

Parmi les pistes qui circulent en coulisse figurent l'abandon des 80 KM/H, ou son "aménagement", la suppression de la redevance audiovisuelle, la réduction du nombre de niches fiscales ou encore la création d'une tranche supplémentaire d'imposition pour les hauts revenus... parmi d'autres ! Réponse sans doute la semaine prochaine.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com