Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Google conclut des accords avec des éditeurs de presse sur les "droits voisins"

Google conclut des accords avec des éditeurs de presse sur les "droits voisins"

'Le Monde', 'Courrier international', 'L'Obs', 'Le Figaro', 'Libération' et 'L'Express' font partie des signataires.

Google conclut des accords avec des éditeurs de presse sur les 'droits voisins'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C 'est la conclusion de longs mois de discussions... Google a annoncé jeudi avoir signé des accords en France avec un certain nombre d'éditeurs de la presse quotidienne et des magazines sur la rémunération de leurs contenus. Parmi eux figurent 'Le Monde', 'Courrier international', 'L'Obs', 'Le Figaro', 'Libération' et 'L'Express'.

Le géant de l'internet dit être toujours en discussions avec "de nombreux autres acteurs de la presse quotidienne nationale et régionale, ainsi que de la presse magazine".

Loi sur les "droits voisins"

Le mois dernier, la Cour d'appel de Paris avait confirmé la décision de l'Autorité de la Concurrence obligeant la filiale d'Alphabet à négocier avec les éditeurs de presse français et les agences en vue de la rémunération de leurs contenus.

Plusieurs syndicats d'éditeurs de presse et l'Agence France Presse (AFP) avaient saisi l'Autorité de la concurrence française au sujet des pratiques du groupe américain en s'appuyant sur la loi de juillet 2019 sur les "droits voisins"... Cette dernière permet aux éditeurs d'exiger une rémunération de la part des plateformes en ligne lorsqu'elles diffusent des extraits d'articles de presse ou d'information.

Abus de position dominante

L'Autorité avait alors estimé que les pratiques de Google à l'occasion de l'entrée en vigueur de cette loi étaient susceptibles de constituer un abus de position dominante et portaient une atteinte grave et immédiate au secteur de la presse...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !