»
»
»
Consultation

Gillette : quelle barbe !

Gillette : quelle barbe !

Les tendances changent et, même pour travailler, les hommes ne se rasent plus nécessairement.

Gillette : quelle barbe !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe Gillette victime de la barbe ? En tous les cas, la perte de 5,24 milliards de dollars accusée par le groupe américain Procter & Gamble s'explique en grande partie par cette nouvelle tendance capillaire...

Le fabricant américain de produits ménagers et d'hygiène a ainsi expliqué avoir inscrit une lourde charge pour dépréciation d'actifs de 8 quelque milliards de dollars liée aux rasoirs...

Les temps changent !

"Une fréquence de rasage plus faible a réduit la taille des lames et du marché des rasoirs développés", a expliqué Jon Moeller, directeur financier de P&G, lors d'une réunion avec les analystes financiers sur les bénéfices, relayée par le site Quartz.

Le vice-président de la marque Gillette, Massimilliano Menozzi, a ajouté sur CNN que les temps avaient changés et que désormais, les hommes ne se rasent plus autant qu'avant : “les hommes d'aujourd'hui ne sont pas mal vus s'ils ne sont pas rasés, ce n'est plus considéré comme fainéant ou impoli”.

Des bons chiffres pour Procter & Gamble

Au-delà des difficultés de la marque de rasage, Procter & Gamble a dû aussi faire face à des soucis de taux de change dans ses comptes...

Pas de quoi pour autant faire trembler le colosse américain des produits de consommation qui a annoncé pour le second trimestre fiscal un bénéfice et des revenus supérieurs aux attentes du marché ! Si la perte nette s'est donc élevée à 5,2 milliards de dollars, soit 2,12$ par action, hors éléments non récurrents, le bénéfice ajusté par action a en revanche grimpé de 17% en glissement annuel à 1,10$, alors que le consensus se situait à 1,05$.

Les revenus se sont appréciés de 4% à 17,1 milliards de dollars, contre 16,9 Mds$ de consensus. Pour l'exercice 2019, P&G prévoit une croissance des ventes de 3-4%, ce qui ressort ici aussi supérieur aux attentes de la place financière...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com