»
»
»
Consultation

Gilets jaunes : un gros manque à gagner pour les hôteliers

Gilets jaunes : un gros manque à gagner pour les hôteliers

Le cabinet spécialisé MKG estime entre 20.000 et 25.000 le nombre de nuitées annulées pour le mois de décembre, avec des pics durant les week-ends, notamment celui de la Saint-Sylvestre.

Gilets jaunes : un gros manque à gagner pour les hôteliers
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La médiatisation des scènes d'émeutes sur les Champs Elysées le samedi 24 novembre lors de la manifestation des "Gilets jaunes" a entraîné de nombreuses annulations de réservations dans les hôtels parisiens. "Les images retransmises dans le monde entier ont entraîné un certain nombre de touristes à annuler leur voyage", explique le cabinet MKG dans un communiqué, évoquant "un manque à gagner sur le chiffre d'affaires des hôtels pouvant aller jusqu'à 20%, soit une estimation de 10 millions d'euros".

Jusque là, l'hôtellerie d'Ile-de-France avait enregistré une performance "remarquable", avec une fréquentation en hausse de près de 4,0 points sur les dix premiers mois de l'année. Grâce au retour des touristes étrangers en France, les hôtels avaient "enfin retrouvé voire légèrement dépassé" les niveaux d'avant les attentats de 2015. "Les événements du 24 novembre ont mis un "sérieux coup de frein au tourisme francilien", note MKG.

Des milliers de nuits d'hôtels annulées

Le cabinet spécialisé estime entre 20.000 et 25.000 le nombre de nuitées annulées pour le mois de décembre, avec des pics durant les week-ends, notamment celui de la Saint-Sylvestre. Plus de 100.000 "Gilets jaunes" se sont rassemblés samedi 24 novembre à Paris et en province pour protester contre la hausse des taxes sur le carburant et le pouvoir d'achat.

Ces manifestations émaillées de violences - jets de projectiles, barricades en feu, voitures incendiées, commerces dégradés - comme des boutiques Dior et Givenchy, propriétés de LVMH - se sont soldées par 150 interpellations, dont 62 à Paris. Vingt-quatre personnes ont été blessées, dont cinq membres des forces de l'ordre. Une nouvelle manifestation est prévue le samedi 1er décembre.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com