Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Gilets jaunes : des pertes évaluées entre 300 et 500 ME pour la grande distribution !

Gilets jaunes : des pertes évaluées entre 300 et 500 ME pour la grande distribution !

Certaines enseignes comme Carrefour, Auchan, Leclerc et Intermarché ont été particulièrement impactés par le mouvement des 'Gilets jaunes'...

Gilets jaunes : des pertes évaluées entre 300 et 500 ME pour la grande distribution !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La mobilisation des Gilets jaunes a eu un impact important sur le commerce et particulièrement sur la grande distribution, frappée durant le mois de décembre jugé crucial pour de nombreuses enseignes. Un constat qui ne s'arrête pas là puisque les manifestations et blocages vont continuer. Un nouvel acte est notamment prévu dès samedi...

Des pertes colossales pour les grands magasins

Selon le président de la Fédération du commerce et de la distribution, Jacques Creyssel, la perte de chiffre d'affaires liée aux blocages provoqués par les Gilets jaunes est évaluée entre 300 et 500 millions d'euros. Interviewé par le Dauphiné Libéré, il a toutefois précisé que cet impact était très différent "selon l'emplacement et le type de magasin".

Carrefour, Auchan, Leclerc et Intermarché ont d'après lui été particulièrement affectés, contrairement à Casino ou Système U. Il s'agit majoritairement de grands hypermarchés qui ont vu leur chiffre d'affaires s'écrouler face aux blocages des "Gilets jaunes" en périphérie des villes de province...

Des soldes pour contre-balancer ?

Pour remonter la pente, les commerces attendent beaucoup des soldes... Ils ont démarré mercredi et dureront jusqu'au 16 février sur une grande majorité du territoire.

D'après un sondage du site Ma Reduc, avec YouGov et le Centre For Retail Research (CRR), 65% des Français comptent faire les soldes, soit une hausse de 11 points par rapport à l'hiver 2018.

L'objectif fixé est bien évidemment d'écouler les stocks cumulés ces dernières semaines quelle que soit l'industrie... "Il y a une volonté des commerçants de réussir les soldes, donc probablement de belles démarques", a confirmé Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com