»
»
»
Consultation

Gilets jaunes : 170 millions d'euros de dégâts, sans compter samedi dernier

Gilets jaunes : 170 millions d'euros de dégâts, sans compter samedi dernier

"L'ensemble des déclarations de sinistres représente environ 170 millions d'euros", a déclaré Bruno Le Maire sur la base de chiffres fournis par la Fédération française de l'assurance, excluant le samedi 16 mars.

Gilets jaunes : 170 millions d'euros de dégâts, sans compter samedi dernier

(Boursier.com) — Le coût des dégradations commises depuis le début du mouvement des "Gilets jaunes", le 17 novembre dernier, sans compter les dégâts de samedi dernier, s'élève à environ 170 millions d'euros. Le chiffre a été donné lundi par le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

"L'ensemble des déclarations de sinistres représente environ 170 millions d'euros", a déclaré Bruno Le Maire sur la base de chiffres fournis par la Fédération française de l'assurance, excluant le samedi 16 mars, rythmé par un regain de violences - quelque 80 magasins ont été touchés sur les Champs-Elysées, dont une vingtaine ont été pillés. "C'est 10.000 déclarations de sinistres sans compter les déclarations de samedi", a-t-il ajouté, précisant qu'elles concernaient 6.000 voitures et 4.000 commerces.

Impact sur l'image de la France

Ces "actes de violence et de pillage" ont "un impact économique fort immédiat et un impact de long terme sur l'image de la France et l'attractivité de notre pays", a-t-il déclaré.

Le gouvernement a décidé de généraliser les "brigades d'intervention", déjà à l'oeuvre à Toulouse, dans les principales villes de France pour informer les commerçants de leurs droits en pareille situation. Par ailleurs, le dispositif d'étalement des charges sociales et fiscales qui avait été décidé jusqu'au 30 mars est prolongé jusqu'au 30 avril.

Annulation des impôts directs

Bruno Le Maire a également rappelé l'existence d'un dispositif, sur internet, d'annulation des impôts directs pour les entreprises en difficulté. "Nous ne voulons aucune défaillance d'entreprise en raison des événements liés au mouvement des gilets jaunes", a-t-il dit.

Le vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, Frédéric Péchenard, a annoncé sur Franceinfo que la région voterait mardi un fonds de 1,5 million d'euros d'aide pour les boutiques et les commerces des Champs-Elysées. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a quant à elle annoncé que les kiosques à journaux détruits seraient rouverts "dès la semaine prochaine".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com