Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Fret ferroviaire : Jean Castex dévoile les premières mesures du plan de relance

Fret ferroviaire : Jean Castex dévoile les premières mesures du plan de relance

L'Etat va débloquer 63 millions d'euros pour financer la gratuité des péages d'accès au réseau ferroviaire jusqu'à la fin de l'année...

Fret ferroviaire : Jean Castex dévoile les premières mesures du plan de relance
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Une première étape "dans le plan de reconquête du fret ferroviaire"... En déplacement sur le chantier de transport combiné de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), le Premier ministre Jean Castex a détaillé les premières mesures du plan de relance pour le fret ferroviaire. L'Etat prévoit notamment de développer des autoroutes ferroviaires et relancer le train des primeurs Perpignan-Rungis. Les droits de péage pour les trains de marchandises devraient également devenir gratuits...

"Nous allons prendre un certain nombre de dispositions très structurantes dans ce secteur... Il y a des péages pour emprunter les sillons, c'est-à-dire les voies, que les trains de marchandises empruntent avec les trains de voyageurs, donc nous avons décidé la gratuité de ces péages jusqu'à la fin de l'année 2020 et une division par deux, c'est un effort tout à fait significatif, en 2021, du prix de ces péages", a-t-il affirmé.

"C'est un signal extrêmement fort que le gouvernement donne, et c'est une première étape dans ce que j'appellerai le plan de reconquête ferroviaire", a également estimé le chef du gouvernement, accompagné de la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili et de ses deux ministres délégués, chargés respectivement du logement et des transports, Emmanuelle Wargon et Jean-Baptiste Djebbari.

63 millions d'euros en 2020

Pour financer la gratuité des péages d'accès au réseau ferroviaire français de juillet à décembre, l'Etat va immédiatement débloquer 63 millions d'euros, et 63 autres millions en 2021. Selon les chiffres du gouvernement, cette mesure permettrait de voir 20.000 poids lourds de moins sur les routes en 2021, soit 425.000 tonnes de CO2 émis en moins.

Toutes les entreprises de fret ferroviaire opérant sur le territoire national sont concernées. "Il s'agit d'un effort important pour réduire les coûts de production des opérateurs, dont les redevances d'infrastructures représentent entre 10 et 15% des charges", précise le gouvernement...

Trois autoroutes ferroviaires

Concernant la création d'axes ferroviaires, "nous avons la ferme intention de rouvrir et de développer ces autoroutes ferroviaires nous ferons un Bayonne Cherbourg, un Sète-Calais et le Perpignan-Rungis que l'on veut inscrire sur un axe plus large qui irait d'Anvers à Barcelone", a annoncé le Premier ministre. Le "train des primeurs", à l'arrêt depuis un an et remplacé par des poids-lourds, devrait ainsi faire son grand retour dans les prochains mois.

"Vous avez devant vous un Premier ministre qui a été meurtri par l'affaire du Perpignan-Rungis, le train des primeurs", suspendu depuis un an, a expliqué Jean Castex.

Un appel à projet va être lancé d'ici la fin de l'année pour mettre en oeuvre ces trois autoroutes. Le gouvernement consacrera un financement annuel pouvant aller jusqu'à 35 millions d'euros, sous forme d'aides au démarrage, pour faciliter le montage de projets...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !