»
»
»
Consultation

François Hollande n'ira pas au bout de son mandat, prédit François Bayrou

François Hollande n'ira pas au bout de son mandat, prédit François Bayrou

Hollande ne tiendra pas jusqu'en 2017... Sarkozy ira à Matignon !

François Hollande n'ira pas au bout de son mandat, prédit François Bayrou
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — François Bayrou, le Président du MoDem et ancien candidat à la Présidentielle 2012, a plaidé face à la presse pour une "politique réformiste" en France. Courtisé ces derniers jours par Manuel Valls, le Maire de Pau n'a pourtant pas mâché ses mots concernant l'exécutif, s'en prenant ouvertement à François Hollande. Politique fiction ? François Bayrou pense que le Chef de l'Etat n'ira pas jusqu'au bout de son mandat. Il considère d'ailleurs la dissolution de l'Assemblée nationale pour seule option. S'il se dit prêt à travailler avec Alain Juppé, François Bayrou voit Nicolas Sarkozy en Premier ministre de cohabitation.

"Je ne suis pas sûr qu'il puisse tenir jusqu'en 2017"

Invité à dire ce que François Hollande doit faire pour tenir jusqu'en 2017, François Bayrou a rétorqué lors du Grand Rendez-vous Europe 1/ Le Monde/ i-Télévision : "Je ne suis pas sûr qu'il puisse tenir jusqu'en 2017 dans la configuration actuelle, avec une majorité totalement déchirée". Le Maire de Pau rappelle que 40 parlementaires ont voté "contre" le Budget, "parce que quand on s'abstient et que l'on est dans la majorité, cela veut dire que l'on est contre !". Les propos de François Bayrou se font alors très virulents : "C'est un message extrêmement dur, extrêmement rude qui a été suivi d'une espèce d'épisode de guerre civile très violente au sein du parti au pouvoir. Le soutien dans l'opinion publique n'existe plus et des nuages extrêmement noirs se sont massés sur l'horizon. Je ne vois pas qu'il puisse aisément tenir", a soutenu François Bayrou concernant le Chef de l'Etat.

"Le Président de la République ne s'en va pas ! "

François Bayrou ne croit pas qu'il puisse y avoir "de résultat de la politique suivie" par le Président de la République, car elle est "souvent contradictoire dans les termes". En outre, l'impopularité de François Hollande est tellement forte qu'elle "l'empêche de prendre des décisions" alors que sa "majorité est divisée profondément". Les orientations de Manuel Valls pourraient "sur bien des points, être intéressantes s'il y avait derrière une politique cohérente et les actes qui vont avec". François Bayrou ne demande pas le départ du Président de l'Elysée. "Je ne dis pas que François Hollande doit partir. Dans la Ve République, le Président de la République ne s'en va pas ! La sortie est toujours la même en situation de crise. C'est le retour devant le peuple, généralement par une dissolution de l'Assemblée nationale plutôt que par référendum", dit François Bayrou qui souhaite que le peuple exprime son "jugement sur la politique suivie".

Sarkozy, Premier ministre de la cohabitation

En cas de dissolution, François Bayrou n'entrevoit plus de possibilité de rapprochement du MoDem avec le PS, dont il demande la sanction des électeurs. Il considère qu'il n'y a cependant "pas d'autre solution possible pour la droite" que d'accepter la cohabitation. "Nous sommes dans une impasse affreuse pour l'opinion publique", dit Bayrou. Par conséquent, il est impensable que François Hollande se présente à la Présidentielle de 2017, notamment en raison de son incapacité à trouver des réponses sur "la dégradation de la situation économique et du chômage, sur nos très grandes difficultés européennes et sur notre situation politique". François Bayrou estime que "l'élection du Président de l'UMP, est probablement l'élection du Premier Ministre de la cohabitation". Dans le rôle, il voit Nicolas Sarkozy "à qui cela n'a pas pu échapper"...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com