»
»
»
Consultation

François Hollande émet "certaines conditions" aux investissements du Qatar

François Hollande émet "certaines conditions" aux investissements du Qatar

"La relation avec le Qatar doit être une relation simple et claire"

François Hollande émet 'certaines conditions' aux investissements du Qatar
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Lors d'une journée qatarie consacrée quasi-exclusivement à l'économie et à l'investissement, François Hollande a appelé à Doha à la réciprocité dans les relations économiques entre la France et le Qatar. Le Président français a notamment souhaité que les 10 Milliards d'Euros d'investissements que pourrait investir l'émirat dans l'Hexagone, respectent certaines conditions, et s'effectuent dans la transparence...

"Des conditions à respecter"Nous ne refusons pas les investissements des Qataris a déclaré le Président Hollande avant d'émettre un bémol : Nous disons qu'il y a des conditions à respecter, des domaines à faire prévaloir, des règles aussi à faire comprendre. Selon le chef de l'Etat, qui ne souhaite pas mélanger l'action sportive et l'action politique, les investissements qataris doivent couvrir tous les domaines de la croissance française, l'industrie, les services et aussi l'immobilier, en sachant que c'est sur l'industrie et sur les services que nous voulons donner la priorité. Le Président français, qui souhaite confiance, transparence et respect dans ces investissements, a estimé que les deux pays doivent franchir une nouvelle étape, et que la  relation avec le Qatar doit être une relation simple et claire.

Création d'un fonds de 300 ME dédié aux PME
Ce déplacement à Doha a permis de jeter les bases d'un fonds commun d'investissement pour les PME, en lieu et place du fonds à destination des banlieues un temps évoqué en 2012. Ce nouveau fonds n'est pas destiné à des zones géographiques ou profils particuliers, mais sera affecté aux entreprises dans nos quartiers. Ce fonds franco-qatari, qui associe la CDC et le fonds souverain du Qatar, est doté de 300 Millions d'Euros. Il sera opérationnel dès le mois de juillet, a indiqué Jean-Pierre Jouyet. Nous avons déjà repéré des projets, dit le Directeur général de la CDC, co-signataire du fonds. Les conditions d'attribution de ces investissements ne sont pas encore connues, mais les attributions seraient au maximum de 30 ME par entreprise...

Vinci signe un contrat de 1,8 MdE
François Hollande espère des soutiens qataris dans l'énergie, le développement urbain, l'immobilier, les transports, et les infrastructures. Le groupe de BTP Vinci sera l'un des premiers à en bénéficier. Le déplacement du Chef de l'Etat français a en effet été l'occasion pour Yves-Thibault de Silguy (Vice-Président de Vinci) de conclure pour un montant de 1,8 MdE le contrat de construction d'une ligne du métro à Doha annoncée début juin. En outre, deux contrats entourant la réalisation de deux tronçons d'autoroute ont été conclus pour un montant total de 178 ME. Le groupe de BTP espère aussi être bientôt retenu sur les appels d'offres des stades et des infrastructures nécessaires à l'organisation de la Coupe du monde de football en 2022 au Qatar...

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com