Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

François Hollande dévoile son Plan emploi

François Hollande dévoile son Plan emploi

"Il y a un état d'urgence social et économique" qui nécessite la mise en oeuvre d'un plan pour l'emploi, a fait valoir le chef de l'Etat...

François Hollande dévoile son Plan emploi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A l'image du plan d'urgence dont le but est de lutter contre le terrorisme, François Hollande veut déployer un plan emploi "car il y a aussi un état d'urgence économique et social", a-t-il déclaré ce lundi, à l'occasion de ses voeux aux acteurs de l'entreprise. "Les mesures présentées aujourd'hui représentent un budget significatif de plus de 2 milliards d'euros. Elles seront financées sans prélèvements obligatoires supplémentaires, mais par des économies", a fait valoir le chef de l'Etat.

Baisses de charges définitives

Concernant les entreprises, François Hollande a confirmé l'octroi d'une aide de 2.000 euros par an pour toute entreprise de moins de 250 salariés qui embauchera un employé payé entre 1 et 1,3 Smic, en CDI ou en CDD de plus de six mois. Le dispositif doit entrer immédiatement en vigueur pour une durée de deux ans. "Deux ans, car c'est le temps de basculement nécessaire pour faire en sorte que le Crédit impôt compétitivité emploi (CICE) se transforme en baisse définitive de charges pour les entreprises", a expliqué le chef de l'Etat.

"Dépenser deux milliards d'euros dans des aides à l'embauche pour les TPE et PME est tout simplement irresponsable. Ces mesures ont prouvé qu'elles n'étaient pas efficaces par le passé", a d'ores et déjà répondu le club des entrepreneurs.

François Hollande a aussi indiqué que la réforme des Prud'hommes sera parachevée, avec le plafonnement des indemnités en fonction de l'ancienneté, en cas de licenciement. Cette refonte, prévue par la loi Macron, avait été retoquée par le Conseil d'Etat. Enfin, pour encourager l'entrepreneuriat, le régime du portage salarial sera assoupli.

Un milliard d'euros pour les 500.000 formations

Du côté des demandeurs d'emploi, François Hollande a confirmé le déploiement de 500.000 formations supplémentaires à destination des chômeurs de longue durée, assurant qu'il ne s'agit "pas d'un artifice statistique". L'Etat financera le dispositif à hauteur d'un milliard d'euros. "Les partenaires sociaux apporteront leur propre contribution et définiront une liste de métiers" où la main d'oeuvre manque, a précisé François Hollande. Le chef de l'Etat réunira les présidents de régions début février pour fixer les modalités de mise en place.

François Hollande compte aussi sur le travail des partenaires sociaux, lors de la renégociation de l'assurance chômage. "Ce sera l'occasion de réorienter les financements et d'accompagner le retour à l'emploi vers les métiers de demain", a-t-il fait valoir. Sur l'apprentissage, le président de la République souhaite notamment mettre l'accent sur les contrats de professionnalisation, "qui ne s'adressent pas seulement aux jeunes, mais aussi aux demandeurs d'emploi". L'objectif fixé est d'en faire bénéficier 50.000 personnes contre seulement 8.000 actuellement...

©2016-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !