»
»
»
Consultation

France : connaissez-vous les trois villes où les prix immobiliers flambent ?

France : connaissez-vous les trois villes où les prix immobiliers flambent ?

Il faut compter en moyenne 262.150 euros pour acquérir un T3 en France, soit 3.500 euros de plus qu'en janvier...

France : connaissez-vous les trois villes où les prix immobiliers flambent ?

(Boursier.com) — Spécialiste de l'immobilier neuf sur Internet, Trouver-un-logement-neuf.com a dressé le bilan de l'évolution des prix des logements neufs au terme du premier semestre 2018 en France. Depuis le début de l'année, les prix sont globalement restés plutôt sages avec une hausse dans 130 villes sur 200 mais, parfois, les compteurs s'affolent dans certaines localités...

A +1,35%, la hausse des prix de l'immobilier depuis le début de l'année est plus forte que l'inflation, mais reste finalement plutôt modérée au terme de ce premier semestre...

Il faut ainsi compter en moyenne 262.150 euros pour acquérir un T3 en France, soit 3.500 euros de plus qu'en janvier.

Lac d'Annecy, bassin d'Arcachon, Ajaccio... ça chauffe !

Reste que si la tendance est à la hausse, comme toujours, de forts contrastes sont perceptibles et surtout plus d'une dizaine de villes enregistrent des augmentations au-delà des 10% en 6 mois ! Annecy et Annecy-le-Vieux, villes économiquement très dynamiques et touristiquement attractives avec le lac et les montagnes environnantes, voient leurs prix s'envoler respectivement de +11,6% et de +25,6 % ! A Annecy-le-Vieux, la hausse représente +73.000 euros pour acheter un trois-pièces...

Ajaccio, avec la commercialisation d'un programme neuf haut de gamme, enregistre la plus forte hausse de ce baromètre : +27,7% en 6 mois. Mais Arcachon, avec une envolée de +26,8%, voit le prix moyen de son trois-pièces augmenter de 88.000 euros depuis le début de l'année, plus gros delta du premier semestre. Toujours autour du bassin d'Arcachon, on note la flambée des prix à La Teste-la-Buch : +13,4%.

Pression aussi sur les prix des logements neufs dans les Bouches-du-Rhône : si à Marseille, l'augmentation est plutôt contenue à +2,3%, le rythme est de 12,4% à La Ciotat et de +13,3% et à Aubagne...

Seulement trois fortes baisses de prix

Seules trois villes enregistrent au contraire une baisse supérieure à 10% depuis le début de l'année... Cannes avec la fin de commercialisation d'un programme neuf haut de gamme enregistre la plus forte diminution de ce baromètre. Plusieurs autres villes des Alpes-Maritimes subissent également des replis : Cagnes-sur-Mer : -10,5% à 324.100 euros et Beausoleil : -7.4% à 420.600 euros.

Même chose dans des villes du Var : Hyères, mais aussi Sainte-Maxime, Sanary... On observe aussi des baisses conséquentes dans certaines villes de la zone B2 qui ne seront plus éligibles au Pinel d'ici la fin de l'année : Avrillé près d'Angers : -7,8%, Soustons dans les Landes : -8,6% ou encore Le Mans : -6,6%.

Un appartement neuf à Paris = 5 à Armentières !

Avec seulement 25 programmes neufs en cours de commercialisation dans Paris, l'augmentation de 4% en 6 mois est finalement peu élevée, compte-tenu du manque d'offre... Reste que la capitale continue d'être la ville la plus chère de France et de loin ! Il faut en effet compter en moyenne 765.400 euros pour acquérir un trois-pièces dans Paris.

A l'inverse, avec une baisse de 5%, Armentières dans le Nord devient l'une des villes les plus abordables de France : 155.200 euros le T3 en moyenne... Les écarts se creusent et l'on peut désormais acheter 5 appartements neufs à Armentières pour le prix d'un seul à Paris ! A noter que Pau et sa périphérie avec Billère restent très accessibles, comme Brest ou Perpignan...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com