Flambée des prix de l'énergie : Emmanuel Macron promet de nouvelles mesures

Flambée des prix de l'énergie : Emmanuel Macron promet de nouvelles mesures

"Le gouvernement y travaille et aura dans les prochains jours à compléter sa réponse en fonction de l'évolution afin de ne laisser personne dans le désarroi", promet le chef de l'Etat.

Flambée des prix de l'énergie : Emmanuel Macron promet de nouvelles mesures
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les prix de l'énergie continuent de flamber et le gouvernement va bientôt proposer de nouvelles mesures pour soulager les ménages français, a déclaré Emmanuel Macron. Dans ce contexte "il y a une action de court terme (...) d'accompagnement des ménages", a déclaré jeudi le chef de l'Etat en marge d'un déplacement en Seine-Saint-Denis sur les chantiers des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

"Le gouvernement y travaille et aura dans les prochains jours à compléter sa réponse en fonction de l'évolution afin de ne laisser personne dans le désarroi", a-t-il poursuivi...

Chèque énergie

Face à cette hausse des prix de l'énergie alimentée par la forte demande en phase de reprise économique après la pandémie de COVID-19, le gouvernement a déjà annoncé le versement d'un chèque énergie supplémentaire de 100 euros à six millions de ménages modestes, le gel des tarifs réglementés du gaz jusqu'en avril 2022 et une limitation à 4% de la hausse du tarif réglementé de l'électricité prévue début 2022.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal avait déjà évoqué mercredi sur BFMTV la perspective de mesures "pour protéger les Français" de la hausse des prix des carburants, en expliquant que le travail se poursuivait pour déterminer les modalités les "plus efficace(s) pour aider les Français qui en ont le plus besoin".

Plusieurs options à l'étude

Il avait alors précisé que plusieurs options étaient encore à l'étude, qu'il s'agisse d'une baisse des taxes ou d'aides spécifiques... Au-delà des aides aux consommateurs, le chef de l'Etat a rappelé que l'action se menait également "sur le plan diplomatique et international, pour essayer de 'décontraindre' ces prix".

Concernant le gazole, qui a battu de nouveaux records à la pompe cette semaine, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a "demandé aux distributeurs de faire un geste dans cette période difficile, en réduisant leurs marges. "Je me réserve la possibilité de les réunir en cas de besoin", a-t-elle annoncé lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale mardi.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !