»
»
»
Consultation

Faut-il élargir la redevance TV aux supports numériques ?

Faut-il élargir la redevance TV aux supports numériques ?

La ministre de la Culture a évoqué vendredi un élargissement de l'assiette de la redevance TV pour l'étendre aux supports numériques (PC, tablettes...) Matignon et Bercy ont tenu à temporiser, sur fond de ras le bol fiscal croissant des Français.

Faut-il élargir la redevance TV aux supports numériques ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La ministre de la Culture Françoise Nyssen a relancé vendredi un serpent de mer politique, à savoir l'élargissement de l'assiette de la redevance TV, afin de l'étendre aux supports numériques (smartphones, tablettes, ordinateurs).

"La redevance TV doit être déconnectée de la détention d'un téléviseur en 2020", a ainsi déclaré Françoise Nyssen, avant d'ajouter: "l'objectif est que cette réforme soit adoptée dans le projet de loi de finances pour 2020, qui sera présenté dans un an".

"Je souhaite qu'un débat soit ouvert sur la contribution à l'audiovisuel public", nom officiel de l'ex-redevance audiovisuelle, "pour la moderniser et l'adapter aux nouveaux usages numériques", a précisé la ministre à l'occasion d'un déplacement à La Rochelle.

La télévision de plus en plus délaissée par les jeunes générations

Cette adaptation de la redevance audiovisuelle aux nouveaux usages des médias par les Français a été envisagée dès 2014 par François Hollande, mais elle a été repoussée plusieurs fois pour des raisons politiques.

La contribution à l'audiovisuel public, payée en même temps que la taxe d'habitation, est actuellement liée à la possession d'un poste de télévision. Or, les usagers sont de plus en plus nombreux, notamment parmi les jeunes, à ne plus posséder de téléviseur, même s'ils regardent les programme TV sur leurs mobiles ou écrans d'ordinateurs.

Une taxe qui a augmenté plus vite que l'inflation depuis 10 ans

Depuis 2008, où elle s'établissait à 116 euros, la redevance a grimpé jusqu'à 138 euros en 2018, soit un bond de 19%, alors que sur cette même période, l'inflation s'est élevée à environ 12%... Et alors que la taxe d'habitation va progressivement disparaître d'ici à 2020, les contribuables assujettis à l'actuelle TH continueront en revanche de payer la contribution à l'audiovisuel.

Contrairement au montant de la taxe d'habitation, celui de la redevance télé 2018 ne sera donc pas réduit d'un tiers en 2018 par rapport au montant 2017, puis des deux tiers en 2019 avant de disparaître pour 80% des contribuables en 2020, puis pour 100% "au plus tard en 2021", selon le gouvernement.

Bercy et Matignon assurent qu'il n'y aura pas de hausse d'impôt

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a réagi vendredi en excluant toute augmentation d'impôts pour les Français en cas de réforme de la redevance télé. "Il n'y aura pas d'augmentation d'impôts, il n'y a pas de remise en cause de la redevance audiovisuelle tant que nous n'avons pas fait la réforme de l'audiovisuel public", a ajouté le ministre.

Du côté de Matignon, on temporise également. Un porte-parole a indiqué au quotidien 'Le Figaro' que cette réforme "n'est pas d'actualité" et que, sans la remettre en cause sur le fond, il n'y aura "pas de hausse des recettes" de la redevance audiovisuelle.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com