Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Facebook a franchi la barre des 37 millions d'utilisateurs en France

Facebook a franchi la barre des 37 millions d'utilisateurs en France

Un Français sur deux utilise le réseau social de façon active, selon le directeur général de Facebook en France Laurent Soly.

Facebook a franchi la barre des 37 millions d'utilisateurs en France
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Facebook se porte toujours aussi bien... Malgré les polémiques à répétition qui l'ont frappé notamment en 2018 (affaire Cambridge Analytica, ingérence étrangère sur son réseau...) et la concurrence, la société de Mark Zuckerberg reste le premier réseau social de France, où le nombre d'utilisateurs a progressé d'un million en 2019 par rapport à l'année précédente. En novembre 2019, le cabinet eMarketer tablait alors sur un repli de l'ordre de 1,3%.

"Nous avons, à la fin de l'année 2019, franchi la barre des 37 millions d'utilisateurs" dans l'Hexagone, soit un Français sur deux, a indiqué ce lundi Laurent Solly, directeur général de Facebook, au micro d''Europe 1'.

Plus de 15 ans après sa création, Facebook est ainsi utilisé par 2,5 milliards d'internautes dans le monde. A noter que ces résultats concernent uniquement les utilisateurs qui sont "réellement actifs", c'est-à-dire, qui se connectent sur leur fil d'actualité, font au moins un "like" ou un partage de publication et publient un commentaire.

Des outils de contrôle "modernisés"

Le directeur général du réseau social en France a évoqué un "développement" du chiffre d'affaires en 2019 mais des bénéfices en baisse, qu'il explique par des investissements massifs destinés à lutter contre des contenus haineux et des fausses informations.

"Nous faisons la chasse de façon réactive et la plus efficace possible aux contenus qui peuvent mettre en danger la vie de nos utilisateurs, comme par exemple cette publication qui incitait les gens à boire de la javel" pour se prémunir du coronavirus, a-t-il expliqué, ajoutant que "ces contenus là sont supprimés définitivement de la plateforme".

Face à la méfiance croissante de certains utilisateurs contre le manque de sécurité des informations personnelles, Laurent Solly a également assuré que la protection des données restait une "priorité" de Facebook. "Nous avons développé et modernisé nos outils pour que vous puissiez avoir le contrôle de vos données. Chaque Française, Français peut et doit contrôler, maîtriser et paramétrer ses confidentialités", a-t-il affirmé.

Impôts payés en France

Interrogé par ailleurs sur l'épineuse question de la taxe Gafa, actuellement bloquée en attendant un accord international, le directeur général a assuré que Facebook paie bien ses impôts en France.

"Nous avons décidé en 2017 de changer notre système fiscal dans les principaux pays. Chaque euro de chiffre d'affaires perçu par les équipes françaises est déclaré et soumis à l'impôt sur les sociétés", a-t-il insisté.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com