Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Etudiants précaires : les loyers des "Cités U" seront gelés en 2020

Etudiants précaires : les loyers des "Cités U" seront gelés en 2020

Face au malaise social croissant des étudiants, symbolisé par l'immolation de l'un d'entre eux à Lyon au début du mois de novembre, le Crous a annoncé jeudi un gel des loyers dans les résidences universitaires en 2020.

Etudiants précaires : les loyers des 'Cités U' seront gelés en 2020
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Crous, l'organisme gestionnaire des résidences universitaires, a annoncé jeudi un gel des loyers de ces résidences pour 2020, confirmant des informations de presse publiées mercredi par le site internet des 'Echos'.

Le gouvernement entend ainsi répondre à une des demandes de l'intersyndicale étudiante, après l'immolation d'un jeune à Lyon en début de mois, et alors que la mobilisation syndicale s'annonce forte, le 5 décembre prochain, contre la réforme des retraites.

Un coût de 6 millions d'euros pour l'Etat

Ce gel des loyers a été décidé "en plein accord avec le ministère de l'Enseignement supérieur", pour répondre à un début de mobilisation étudiante, a précisé le Crous en parlant d'une mesure "tout à fait exceptionnelle", alors que les loyers de ces résidences universitaires devaient être revalorisés.

Avec un parc actuel de 175.000 places, ce gel des loyers représente un coût "de l'ordre de 6 millions d'euros" pour l'Etat, a ajouté le Cnous (Centre national des oeuvres universitaires et scolaires).

Accélérer la construction de logements étudiants

Emmanuel Macron, en déplacement la semaine dernière à Amiens, avait reconnu que la construction de 60.000 logements étudiants à laquelle il s'est engagé, ne va "pas assez vite" et il a promis de "relancer les choses".

Le 15 novembre, le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer avait lui aussi reconnu qu'"il faut certainement faire plus et mieux et avoir une vision globale de la vie étudiante, de comment on l'accompagne vers la réussite".

Les bourses revalorisées en 2019, pas de nouvelle hausse en vue

Sur 'franceinfo', il avait rappelé des mesures déjà mises en place depuis 2017, comme l'augmentation des bourses pour les étudiants : +1,1% en 2019 après un gel les trois années précédentes. "Cela représente quand même 50 millions d'euros" de hausse, avait indiqué le ministre.

"Une mesure qui a été importante en matière de pouvoir d'achat, ça a été le fait de ne plus avoir à payer de Sécurité sociale de la part des étudiants", avait-il aussi rappelé.

Quelques jours plus tard, la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, avait exclu de relever une nouvelle fois le montant des bourses d'études, mais elle a annoncé la mise en place, avant la fin de l'année d'un numéro d'appel afin de faciliter l'accès aux aides d'urgence. "Il y a les aides spécifiques, les aides d'urgence qui sont sous-consommées, il reste chaque année un peu plus de 15 millions d'euros d'aides d'urgence non consommées, ça signifie que c'est trop compliqué", a-t-elle ajouté.

Le coût de la vie étudiante en hausse

Une étude publiée en juillet dernier montrait que le budget d'un étudiant en France est de 590 euros par mois en moyenne. La dernière enquête sur le coût de la vie étudiante réalisée par l'Union nationale des étudiants de France (Unef), publiée en août, estimait en outre que le coût de la vie étudiante a augmenté de 2,83% à la rentrée 2019 sur un an, bien plus vite que l'inflation (+1,2%). Le principal poste de dépense est sans surprise le logement : l'Unef a estimé la hausse des loyers à 5% en moyenne en région parisienne et à 2,8% dans le reste de l'Hexagone.

Une convention doit être signée dans les prochains jours entre la Conférence des présidents d'université (CPU), le Cnous et l'Union sociale pour l'habitat (USH) pour accélérer la construction de logements, quels qu'ils soient, à destination des étudiants. Les universités pourraient aussi se lancer dans des opérations immobilières, pour celles qui sont propriétaires de leur foncier.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com