Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Etudiants : le gouvernement "ouvert" au déblocage de nouvelles aides

Etudiants : le gouvernement "ouvert" au déblocage de nouvelles aides

"Pour beaucoup d'étudiants il n'y a plus de petits boulots, plus de ressources pour pouvoir se payer un logement. Les parents ne peuvent plus payer les 10, 20 ou 50 euros nécessaires par mois", reconnaît le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Etudiants : le gouvernement 'ouvert' au déblocage de nouvelles aides
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que les anciens boursiers du supérieur peuvent obtenir une aide financière auprès de Pôle emploi depuis vendredi dernier, l'exécutif devrait rester mobilisé sur la situation des étudiants touchés de plein fouet par les conséquences de la crise liée au Covid-19. Selon le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le gouvernement est "ouvert" au déblocage de nouvelles aides à destination des jeunes...

"Pour beaucoup d'étudiants il n'y a plus de petits boulots, plus de ressources pour pouvoir se payer un logement. Les parents ne peuvent plus payer les 10, 20 ou 50 euros nécessaires par mois", a-t-il reconnu lundi au micro d''Europe 1'.

Le locataire de Bercy a rappelé qu'"un certain nombre de réponses" ont déjà été apportées, notamment "sur le ticket-restaurant et sur des aides financières supplémentaires". La semaine dernière, la ministre du Travail avait annoncé une nouvelle aide pour soutenir les jeunes diplômés à la recherche d'un premier emploi.

"Le président de la République est totalement mobilisé sur ce sujet"

Ce coup de pouce concerne les ex-étudiants boursiers..."Je voudrais dire à tous les jeunes diplômés qui sont en recherche d'emploi et qui étaient boursiers au titre de l'année universitaire 2019-2020 qu'ils ont droit à une aide de 4 mois", a indiqué Elisabeth Borne sur 'France Bleu'. Ils pourront ainsi toucher "70% du montant de leur bourse" et ceux qui ne vivent plus chez leurs parents recevront 100 euros supplémentaires, a-t-elle détaillé...

"Toutes les propositions concrètes qui permettraient aux étudiants de passer mieux cette période, nous [y] seront toujours ouverts", a de son côté insisté Bruno Le Maire, sans donner de précisions toutefois quant à ces éventuelles mesures. "Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, suit ce dossier avec particulièrement de coeur et d'attention. Le président de la République est totalement mobilisé sur ce sujet", a-t-il encore assuré...

Vers un un prêt à taux zéro de 10.000 euros pour les 18-25 ans ?

"Cette période restera, de toute façon, difficile pour les étudiants", a par ailleurs averti le ministre, qui avait jugé fin janvier "intéressante" la proposition du délégué général de LREM Stanislas Guerini de créer un prêt à taux zéro de 10.000 euros pour les jeunes de 18 à 25 ans. Ce dernier avait suggéré dans un entretien au 'Monde' que cette somme soit "remboursable sur une période très longue, 30 ans".

"Toutes les idées qui permettront de dire aux jeunes étudiants, qui aujourd'hui sont dans une situation extrêmement difficile, que nous leur apportons des solutions, que nous leur apportons des propositions, mérite d'être étudiée", avait alors estimé sur 'France Culture' Bruno Le Maire, ajoutant que ces prêts ne seraient remboursés "que si on a la faculté de les rembourser, parce qu'on a trouvé un métier, un emploi, qui vous permet de les rembourser".

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !