Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Etats-Unis-Chine : levée des droits de douane ? Pas si vite !

Etats-Unis-Chine : levée des droits de douane ? Pas si vite !

L'accord commercial de Phase 1, qui doit être signé ce mercredi entre Washington et Pékin, ne prévoit pas de nouvelles baisses des droits de douane avant l'élection américaine de novembre prochain, selon des sources proches du dossier.

Etats-Unis-Chine : levée des droits de douane ? Pas si vite !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'accord commercial de Phase 1, qui doit être signé ce mercredi entre Washington et Pékin enterre la hache de guerre entre les Etats-Unis et la Chine, mais ne prévoit pas de nouvelles baisses des droits de douane avant l'élection américaine de novembre prochain, selon des sources proches du dossier.

Les droits de douane actuellement en place devraient ainsi rester en vigueur jusqu'à après l'élection présidentielle américaine du 3 novembre, selon ces sources citées mardi par 'Bloomberg'. Leur levée sera ensuite conditionnée au respect par la Chine de ses engagements dans le cadre de l'accord de Phase 1.

Des taxes de 7,5% à 25% maintenues sur 360 Mds$ de biens chinois

Ainsi, il est prévu qu'au plus tard 10 mois après la signature de l'accord, les Etats-Unis fasse le point sur les progrès effectués et décide de réduire ou non les droits de douane qui affectent encore plus de 360 milliards de dollars de biens chinois importés, selon ces sources.

L'accord de Phase 1, dont les grandes lignes ont été établies le 13 décembre, a permis à Pékin d'éviter l'entrée en vigueur d'une nouvelle série de taxes américaines et chinoises prévues au 15 décembre. Il a aussi fait baisser (de 15% à 7,5%) les taxes américaines sur environ 120 milliards de dollars de produits chinois importés depuis le 1er septembre.

Ces taxes de 7,5% resteront donc désormais en vigueur pendant encore 10 mois au moins, ainsi que les droits de douane de 25% imposés sur quelque 250 Mds$ d'autres marchandises chinoises importées.

Pas d'engagement précis de Pékin sur les droits de douane

Quant à la Chine, elle ne s'est pas engagée à des réductions de droits de douanes précises, mais a accepté d'exonérer de "tarifs" certains produits américains afin d'atteindre les objectifs d'importation visés par l'accord.

A la mi-décembre, Pékin a publié une liste de produits américains, notamment chimiques, qui seront exemptés de surtaxes douanières pendant un an. Puis, le 23 décembre, la Chine a annoncé une baisse des droits de douane sur près d'un millier de produits alimentaires et technologiques (859), quel que soit leur pays d'origine. La moitié de ces produits (alimentation et médicaments) sera exemptée dès le 1er janvier, et l'autre moitié (des produits technologiques) le sera au 1er juillet 2020.

La Chine n'est plus considérée comme manipulatrice de sa devise

Le texte, dont les détails devraient être publiés mercredi lors de la signature, prévoit que la Chine augmente substantiellement la quantité de biens et services américains qu'elle achètera au cours des prochaines années. Il prévoit aussi des réformes structurelles et d'autres changements du régime économique et commercial de la Chine dans les domaines de la propriété intellectuelle, du transfert de technologie et des devises.

Sur ce dernier sujet, le département américain du Trésor a annoncé lundi soir le retrait de la Chine de la liste des Etats manipulateurs de devises, où Washington l'avait placée en août dernier. Dans un rapport semestriel sur les interventions sur les devises, le Trésor a annoncé qu'il "a déterminé que la Chine ne devrait plus être considérée comme un manipulateur de devise". Le rapport ajoute que l'accord de Phase 1 "contient des engagements de la Chine à ne pas recourir à la dévaluation et à ne pas utiliser son taux de change à des fins de compétitivité".

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com