»
»
»
Consultation

Et pendant ce temps là, l'Etat continue de s'endetter...

Et pendant ce temps là, l'Etat continue de s'endetter...

Le gouvernement prévoit d'entamer son désendettement à compter de 2013 seulement...

Et pendant ce temps là, l'Etat continue de s'endetter...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La dette publique française au sens de Maastricht - qui couvre l'ensemble des administrations publiques: État, organismes divers d'administration centrale (ODAC), administrations publiques locales et administrations de sécurité sociale - s'est encore creusée à la fin du deuxième trimestre 2011 à 1.692,7 milliards d'euros, en hausse de 46,4 milliards par rapport au trimestre précédent, indique l'INSEE ce vendredi. "Exprimée en pourcentage du PIB, elle se situe approximativement à 86,2%, en augmentation de 1,7 point par rapport au trimestre précédent", précise encore l'institut national de la statistique.

Le creusement de la dette est en grande partie imputable à l'Etat, sa contribution augmentant de 52,6 milliards d'euros sur la période. "Il s'agit pour l'essentiel de sa dette négociable à long terme (+44,5 milliards)", souligne l'INSEE. A l'inverse, les organismes divers d'administration centrale, administrations publiques locales et administrations de sécurité sociale se désendettent de respectivement 1,2 milliard, 2,7 milliards et 2,3 milliards d'euros.

L'Etat, qui a présenté cette semaine son projet de loi de finances 2012 prévoit un désendettement seulement à partir de 2013 : le ratio dette sur PIB diminuant de 87,4% en 2012 à 87,3% en 2013 contre 85,5% attendu fin 2011. Une trajectoire que le gouvernement entend respecter à "l'euro près"...

©2011-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com