»
»
»
Consultation

Erreurs médicales : une plus grande sévérité des juges en 2018 !

Erreurs médicales : une plus grande sévérité des juges en 2018 !

Au total, 446 décisions de justice, civiles ou pénales, ont été enregistrées par la MACSF, contre 612 avis rendus par les commissions de conciliation.

Erreurs médicales : une plus grande sévérité des juges en 2018 !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le nombre d'erreurs médicales enregistrées en France a progressé de 1,57% en 2018, avec un taux stable à 1,01 sinistre déclaré pour 100 professionnels de santé (contre 1,02 en 2017), selon le dernier rapport annuel dédié, publié par la MACSF.

L'an dernier, les 487.144 médecins, infirmières, dentistes, ou encore kinés couverts par l'assureur ont déclaré au total 4.723 sinistres... Les neurochirurgiens sont en première ligne avec une activité très risquée, puisque 78 professionnels sur 100 ont fait état d'au moins un sinistre dans l'année. Viennent ensuite les chirurgiens orthopédiques (69 sur 100), puis les chirurgiens esthétiques et les généralistes...

Engouement pour la voie amiable

Au total, 446 décisions de justice, civiles ou pénales, ont été enregistrées par la MACSF, contre 612 avis rendus par les commissions de conciliation, ce qui montre l'engouement pour cette voie amiable gratuite pour les demandeurs et beaucoup plus rapide que les décisions de justice.

Dans 69% des cas, les décisions de justice civiles ont conduit à une condamnation de l'un des mis en cause - un niveau qui n'avait jamais été atteint auparavant, selon Nicolas Gombault, le directeur général délégué de MACSF Assurances. Il observe la "très grande sévérité des magistrats cette année".

Bond des montants d'indemnisation

Les montants d'indemnisation ont bondi de 24%, avec des dossiers très lourds. Quatre dossiers ont représenté des indemnisations supérieures à trois millions d'euros, et dans le cas d'un médecin généraliste, le montant décidé par la justice a dépassé les 10 millions d'euros.

"En 2018, dans huit cas sur dix, les indemnisations les plus élevées concernent des nouveau-nés ou des bébés de moins d'un an", détaille le rapport...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com