»
»
»
Consultation

Epargne salariale : le "robo conseiller" d'Amundi tourne rond...

Epargne salariale : le "robo conseiller" d'Amundi tourne rond...

Il a suscité l'intérêt de plus de 200.000 épargnants en leur offrant la possibilité d'effectuer des simulations de répartition de leurs placements en fonction de leur profil et de leur projet...

Epargne salariale : le 'robo conseiller' d'Amundi tourne rond...
Crédit photo © Crédit Agricole / Frédérique Thomas

(Boursier.com) — Le Credit Agricole fait part du succès du robo conseiller d'Amundi en épargne salariale. Premier outil d'aide à la décision à avoir été proposé en épargne salariale, il a suscité l'intérêt de plus de 200.000 épargnants en leur offrant la possibilité d'effectuer des simulations de répartition de leurs placements en fonction de leur profil et de leur projet...

15% d'entre eux ont choisi d'activer l'option permettant de mettre en oeuvre la répartition proposée en un seul clic et bénéficier ainsi d'un service d'exécution simple et d'un suivi personnalisé dans le temps ; cela représente près de 250 millions d'euros d'encours.

Avec le robo le comportement des épargnants évolue également : plus actifs, ils pratiquent une allocation de leurs investissements davantage diversifiée avec un horizon de placement souvent plus long au sein de leur épargne salariale.

Une réponse au besoin de pédagogie financière encouragée par la Loi Pacte

Accessible sur l'espace sécurisé du site, sous forme d'un parcours simple et didactique, cette solution 100% personnalisée et 100% digitale permet à chaque salarié de définir une répartition de ses investissements au sein de son épargne salariale (PEE et PERCO) en fonction de ses projets et de son appétence au risque.

La souscription au robo conseiller (moyennant 0,08% du montant de son épargne sous gestion avec un minimum de 10 euros et un maximum de 150 euros) permet de bénéficier de l'exécution automatique des ordres et d'un suivi dans le temps, avec l'envoi régulier d'alertes, notamment quand l'environnement financier évolue.

En cas d'évolution de projet, d'horizon de placement et/ou de profil épargnant, le service soumettra immédiatement une nouvelle proposition au salarié épargnant pour ajuster la répartition personnalisée.

Vers une allocation plus diversifiée et un allongement des horizons de placement...

Près de la moitié des salariés (49%) ont choisi un profil d'investissement équilibré ou modéré. Un peu moins de 35% ont préféré un profil prudent quand 15% privilégient un profil dynamique, voire audacieux.

Quel que soit le profil choisi, les allocations réalisées apparaissent plus diversifiées et plus en phase avec leur horizon d'investissement. Près de 40% des encours conseillés sont placés sur des horizons de 3 à 5 ans, et 28% sur des horizons d'au moins 10 ans. Les allocations à horizon long terme se concentrent au sein des PERCO, ce qui apparaît cohérent avec la finalité Retraite de ce dispositif.

La Retraite est d'ailleurs le premier projet, pour 34% des épargnants salariés, après la simple réserve d'argent (54%) tandis que l'acquisition de la résidence principale motive 13% des projets.

On note enfin que le robo est utilisé de manière homogène par toutes les classes d'âges au sein des épargnants.

Nous sommes fiers du succès rencontré par notre robo conseiller depuis son lancement fin 2017, souligne Xavier Collot, Directeur Epargne Salariale et Retraite d'Amundi. Nous nous réjouissons notamment que, grâce à ce service, de nombreux salariés deviennent acteurs de leur épargne. Ils définissent mieux leur horizon de placement et diversifient davantage leurs investissements, évitant ainsi de se cantonner aux produits monétaires dont les rendements sont le plus souvent négatifs ".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com