Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Entreprises : quel sera l'impact de la crise sanitaire sur les ressources humaines ?

Entreprises : quel sera l'impact de la crise sanitaire sur les ressources humaines ?

Willis Towers Watson publie les résultats de son enquête 'COVID-19', réalisée auprès de 996 entreprises européennes, dont 108 employeurs français...

Entreprises : quel sera l'impact de la crise sanitaire sur les ressources humaines ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Willis Towers Watson a dévoilé les résultats de son enquête 'COVID-19', réalisée auprès de 996 entreprises européennes de toutes tailles et industries confondues, dont 108 employeurs français.

L'étude permet de comprendre l'impact de la crise sanitaire qui affecte les organisations dans des proportions inédites, et les sujets de réflexion des entreprises pour le reste de l'exercice 2020...

Principaux enseignements en France

Parmi les grands enseignements de cette étude, 2/3 des entreprises estiment que le COVID-19 aura un impact négatif sur leurs résultats dans les 12 prochains mois. 56% des DRH ont mis en place le télétravail pour les 3/4 de leurs effectifs. Plus de la moitié des recruteurs ont déjà remis à plus tard des recrutements, réduit le volume prévu ou gelé des embauches. Enfin, 1 DRH sur 2 a pris des dispositions pour réduire ou remettre à plus tard des augmentations...

Cette crise sanitaire mondiale générant une crise économique globale impacte toutes les compagnies, à cause de l'effet domino qui a touché tous les secteurs d'activité. Sans surprise, près de la moitié des DRH (44%) estime que le COVID-19 aura un impact négatif fort sur les résultats de leur entreprise dans les 6 mois à venir, et jusque dans les 12 prochains mois, pour plus d'un quart d'entre eux...

Conséquence de la pandémie sur les recrutements

Les employeurs pourraient être amenés à prendre des mesures pour diminuer leurs dépenses pour le reste de l'exercice 2020. Les deux tiers ont déjà remis à plus tard les recrutements, la moitié a réduit le volume de leurs recrutements prévus ou gelé les embauches sur certains postes.

6 DRH sur 10 prendront des mesures pour geler l'embauche de travailleurs saisonniers ou réduire le recours aux travailleurs contractuels ou à d'autres travailleurs non-salariés. Moins d'un quart des répondants envisage des licenciements et réductions d'effectifs...

Impact de la crise sur les rémunérations

Des mesures en termes de politique de rémunérations pourraient être mises en oeuvre : la moitié des DRH envisage ou a déjà pris des dispositions pour réduire ou remettre à plus tard des augmentations. Un tiers a déjà gelé les salaires et 16% l'envisagent. 24% anticipent une réduction de l'enveloppe de bonus annuel, voire des baisses de salaires pour 23% d'entre eux.

"La réaction initiale des équipes RH a été de garantir la sécurité des salariés tout en veillant à la continuité du business et en ajustant la communication aux besoins des collaborateurs. Désormais pour sortir de la crise, elles visent à introduire des modes d'organisation adaptés au nouveau contexte, aux nouvelles conditions de marché, au rythme de la reprise et aux attentes des salariés. Les DRH devront remobiliser les équipes, introduire agilité et flexibilité dans l'organisation du travail et accompagner l'accélération de la digitalisation de l'économie" explique Laurent Termignon, Directeur de l'activité Talent & Rewards chez Gras Savoye Willis Towers Watson

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !