Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Emplois des jeunes : Bruno Le Maire favorable à une "prime" à l'embauche

Emplois des jeunes : Bruno Le Maire favorable à une "prime" à l'embauche

Le ministre de l'Economie dit préférer cette option à une exonération de charges, alors que 700.000 jeunes vont arriver sur le marché du travail cette année...

Emplois des jeunes : Bruno Le Maire favorable à une 'prime' à l'embauche
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Vers une prime à l'embauche des jeunes dès la rentrée ? Alors que la crise sanitaire a assombri les perspectives professionnelles des jeunes diplômés, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est prononcé ce jeudi en faveur d'une prime versée aux entreprises qui embauchent un jeune.

"Je suis plutôt favorable à une prime à l'embauche des jeunes, qu'ils soient en CDI ou en CDD de 6 mois," et qui pourrait s'appliquer "dès le mois de septembre", a-t-il affirmé sur 'France Inter'.

Bruno Le Maire n'a toutefois pas donné de précision sur le montant de cette prime, préférant renvoyer cette question aux "discussions" en cours entre le gouvernement et les partenaires sociaux, sous l'égide de la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

700.000 jeunes sur le marché du travail en septembre

Le ministre de l'Economie a également souligné qu'il préférait cette option à une exonération de charges. Une idée défendue par le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand, qui a demandé dimanche dernier sur 'BFMTV' que "l'Etat, pendant un certain nombre de mois, prenne en charge les charges et qu'on puisse avoir zéro charges pour un jeune qui serait recruté en CDI".

"Je pense qu'une prime ça peut être efficace, juste et rassurer beaucoup de jeunes dans notre pays", a ainsi estimé Bruno Le Maire, en perspective de "l'arrivée de 700.000 jeunes sur le marché du travail en septembre".

Prime à l'embauche d'un apprenti

Pour rappel, le gouvernement, qui devrait présenter un "plan jeunes" début juillet, avait déjà annoncé des mesures en faveur de l'apprentissage. Cette prime viendrait en effet en complément des aides à l'embauche d'un apprenti, entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021, de "8.000 euros pour les apprentis de plus de 18 ans, 5.000 pour les moins de 18 ans", a rappelé le ministre de l'Economie.

Toutes les mesures de soutien à l'emploi des jeunes seront intégrées dans le projet de loi de budget rectificatif, présenté mercredi dernier en conseil des ministres et mis en discussion dans les prochaines semaines au Parlement.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !