Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Emploi : le "contrat unique" fait débat

Emploi : le "contrat unique" fait débat

L'idée semble "intéressante" pour Manuel Valls, la CGT ne cache pas son agacement...

Emploi : le 'contrat unique' fait débat
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'idée d'un "contrat unique", défendue par plusieurs économistes, dont le Nobel 2014 Jean Tirole, commence à faire son chemin en France, et le Premier ministre Manuel Valls a répété à plusieurs reprises qu'il trouvait l'idée intéressante cette semaine...

La fin de la distinction entre CDD et CDI

Invité de RTL, le gouverneur de la Banque de France Christian Noyer a été interrogé sur ce type de contrat. "Il faut que les entreprises n'aient pas peur, en cas de difficultés de conjoncture, en cas de retournement, d'être bloquées, d'être acculées à la faillite, donc il faut leur donner des espaces de souplesse", a-t-il répondu.

"Dans le même temps il faut veiller à ce qu'il y ait un filet de protection sociale pour les salariés", a-t-il ajouté. "D'où l'idée effectivement d'en finir avec ce marché dual où on a un certain nombre de salariés qui sont très protégés mais qui du coup découragent les entreprises d'embaucher", selon lui.

Idée intéressante

Dans une interview publiée jeudi dans 'L'Obs', Manuel Valls estimait que le marché du travail "n'est pas satisfaisant car il ne crée pas assez d'emplois, il génère des inégalités importantes entre, d'une part, des salariés très protégés en CDI et, d'autre part, des salariés très précaires en CDD et en intérim". Les partenaires sociaux n'ont pas souhaité s'engager" dans cette voie, explique-t-il dans cet entretien "ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas intéressant." Le chef du gouvernement affirme partager le constat des défenseurs de ce contrat unique, qui estiment que les entreprises "ne veulent pas embaucher en raison du coût trop élevé du licenciement, notamment parce que l'incertitude juridique est trop forte".

Pas une solution au chômage

Invité d'Europe 1 vendredi matin, le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon a rappelé que cette idée revenait régulièrement à la 'Une' de l'actualité depuis une dizaine d'année, et qu'elle avait fait l'objet d'un rapport il y a six ans du Conseil d'orientation pour l'emploi qui "dégomme (...) les propositions qui ont été faites", mais aussi du Conseil économique social et environnemental qui va dans le même sens. "Le contrat unique, c'est la remise en cause du contrat de travail à durée indéterminée. Je rappelle que dans notre pays, 90% des salariés ont un CDI", a-t-il expliqué. Selon lui, il faut plutôt durcir la loi sur les CDD, qui représentent actuellement huit embauches sur dix... "Les employeurs aujourd'hui s'assoient volontairement sur la loi, pour déréglementer le marché du travail et les conditions de vie des salariés (...) Ce n'est pas la nature du contrat de travail qui inverse la courbe du chômage, c'est la croissance, c'est l'investissement, c'est l'emploi, c'est là-dessus qu'il faut travailler !".

©2014-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !