»
»
»
Consultation

Emploi : la France doit remettre ses seniors au travail, selon l'OCDE...

Emploi : la France doit remettre ses seniors au travail, selon l'OCDE...

Le taux d'emploi des 55-64 ans est particulièrement faible

Emploi : la France doit remettre ses seniors au travail, selon l'OCDE...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que le taux d'emploi des seniors en France demeure inférieur aux moyennes internationales à - 44,5%, contre 48 % en UE et 54 % au sein de l'OCDE en 2012 - et dans un contexte de vieillissement de la population, l'organisation de coopération et de développement économique prodigue quelques conseils afin qu'ils accèdent à une retraite à taux plein...

Décourager les ruptures conventionnelles...

L'OCDE recommande d'abord d'"améliorer les passages à la retraite", en favorisant une activité longue. Actuellement les travailleurs les moins qualifiés sont plus exposés au chômage de longue durée avant d'atteindre l'âge de la retraite. Les systèmes de solidarité permettent de compenser en partie le manque à gagner, mais l'organisation estime que le morcellement des régimes freinent la mobilité des travailleurs.

L'OCDE préconise donc de "rendre la rupture conventionnelle moins attractive en fin de carrière pour les salariés et les entreprises". Intéressante financièrement pour les travailleurs en fin de carrière, elle ne facilite pas le retour à l'emploi... De même, dans le cadre du compte pénibilité, le départ en retraite anticipé ne devrait être proposé qu'aux salariés proches de la retraite les premières années de sa mise en place.

Reconversion et formation !

L'OCDE appelle également les autorités à prendre en compte les seniors dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle, afin de faciliter leur mobilité. L'organisation note que leur taux de formation professionnelle est inférieur à 5% en France contre près de 20% en Suède, par exemple. Pôle Emploi devrait par ailleurs être mieux armé avec des conseillers formés aux réels besoins des 55-64 ans. En outre, ces derniers devraient bénéficier d'un suivi renforcé et d'emplois aidés. Enfin, comme dans les pays nordiques, les actions d'employabilité pourraient être mises en place tout au long de la carrière.

Flop des contrats de génération

Rappelons que le gouvernement a tenté d'améliorer "l'employabilité" des seniors en mettant en place le contrat de génération. Mais le dispositif, qui doit permettre de faciliter l'embauche de jeunes en CDI, tout en maintenant les salariés les plus âgés en emploi, n'a pas rencontré le succès escompté. L'objectif était d'en signer 75.000 en 2013. Seulement 20.000 demandes d'aides ont été comptabilisées, a récemment déclaré le ministre du Travail, Michel Sapin...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com