Emploi des cadres : redémarrage confirmé au 2ème trimestre

Emploi des cadres : redémarrage confirmé au 2ème trimestre

L'accélération de la campagne vaccinale et l'allègement progressif des restrictions sanitaires ont permis une augmentation du nombre d'entreprises ayant recruté des cadres, selon l'APEC.

Emploi des cadres : redémarrage confirmé au 2ème trimestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La reprise économique amorcée en début d'année s'est confirmée au 2ème trimestre 2021 pour les cadres. Selon une étude de l'Association pour l'emploi des cadres, l'accélération de la campagne vaccinale et l'allègement progressif des restrictions sanitaires ont permis une augmentation du nombre d'entreprises ayant recruté des cadres :14% d'entre elles ont ainsi embauché au moins un cadre au cours du 2ème trimestre, soit 2 points de plus qu'au trimestre précédent et 4 points de plus qu'au 4e trimestre 2020.

"Cette progression est principalement le fait des PME (24%, +6 pts) et des entreprises des services à forte valeur ajoutée (23%, +7 pts). La tendance est plutôt à la stabilité côté TPE (6%, =), voire au recul parmi les ETI-GE (61%, -6 pts), qui n'en restent pas moins très dynamiques en matière de recrutements de cadres", détaille l'APEC.

Redémarrage des recrutements

Le volume d'offres d'emploi cadre publiées sur le site internet apec.fr au 2e trimestre 2021 témoigne également du redémarrage des recrutements de cadres, avec un niveau très proche de celui de 2019 à la même période (-6%). En juin 2021, le volume d'offres publiées a même retrouvé le niveau record de juin 2019 !

Certains secteurs d'activité comme l'industrie pharmaceutique ou la distribution (+12 pts) ont d'ores et déjà dépassé le niveau qui était le leur au 2ème trimestre 2019. D'autres, comme l'industrie automobile et aéronautique (-25%) ou la communication et les médias (-30%) en sont encore loin.

"L'horizon semble désormais dégagé à la veille du 3ème trimestre 2021", estime l'association pour l'emploi des cadres. Les entreprises se disent désormais majoritairement capables d'anticiper leur niveau d'activité pour le prochain trimestre (54%, +8 points par rapport à mars 2021). Cette progression concerne toutes les tailles d'entreprise, à commencer par les ETI et grandes entreprises (63%, +12 pts), mais également l'ensemble des principaux secteurs d'activité.

Le bout du tunnel ?

Durement touchés par la crise sanitaire, le commerce (45%, +12 pts) et les services à faible taux d'encadrement (52%, +9 pts), comme l'hôtellerie-restauration ou les transports, semblent entrevoir le bout du tunnel. Fortes d'une meilleure visibilité sur leur niveau d'activité des prochains mois, les entreprises se montrent de plus en plus confiantes dans l'évolution de leur carnet de commande (78%, +13 pts) et de leur trésorerie (78%, +13 pts), confirmant la tendance observée en début d'année.

Cette dynamique se vérifie pour les grandes structures comme pour les TPE-PME. La confiance dans l'évolution de l'activité progresse également dans tous les secteurs,
qu'il s'agisse des services à faible taux d'encadrement (78%, +18 pts), des services à forte valeur ajoutée (79%, +14 points), de l'industrie (81%, +11 pts) ou du commerce (73%, +10 pts).

Les entreprises du bâtiment, dont l'activité a rapidement retrouvé des couleurs et demeure bien orientée, restent les plus optimistes concernant l'évolution de leur carnet de commande (86%, +7 pts).

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !