»
»
»
Consultation

Emmanuel Macron "sans tabou ni de posture" sur l'assurance-chômage

Emmanuel Macron "sans tabou ni de posture" sur l'assurance-chômage

L'homme de confiance du Président Hollande veut intensifier les réformes à l'appui d'un New Deal européen...

Emmanuel Macron 'sans tabou ni de posture' sur l'assurance-chômage
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Emmanuel Macron veut accélérer les réformes en France et donner un nouveau souffle au marché de l'emploi. Le Ministre de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique entend s'appuyer sur le plan européen de relance par l'investissement de 300 milliards d'euros. "L'Europe a besoin d'un New Deal", dit Emmanuel Macron lors d'un entretien de presse. Le Ministre considère par ailleurs qu'il ne devrait "pas y avoir de tabou ni de posture" sur l'assurance-chômage, la réforme effectuée étant "insuffisante". Emmanuel Macron annonce préparer un texte de loi pour l'activité. Il sera détaillé dans les prochaines semaines et soumis au vote de l'Assemblée en 2015.

"La France s'engage à intensifier ses réformes"

"L'Europe a besoin d'un New Deal : la France s'engage à poursuivre et même à intensifier ses réformes ; l'Union annonce un grand plan de relance par l'investissement de 300 milliards d'euros. Cela représenterait environ 10 milliards d'investissements en plus en France chaque année. Tout le monde y gagnera, alors qu'aujourd'hui tout le monde est perdant - le ralentissement de l'économie allemande en est une nouvelle preuve", a indiqué Emmanuel Macron dans un entretien au Journal du Dimanche. Ces déclarations sonnent comme une réponse de la France aux critiques de Jeroen Dijsselbloem, Président de l'Eurogroupe, qui s'est prononcé contre la possibilité pour le pays de bénéficier d'un nouveau délai pour atteindre l'objectif européen de 3% de déficit.

Macron veut débloquer le pays

Combatif lors de cet entretien au JDD, le Ministre de l'Economie en est convaincu : "La nouvelle donne européenne repose d'abord sur nous. La France doit faire le travail". Il souhaite inverser la courbe du doute : "Je ne suis là que pour ça : c'est ma mission, sous l'autorité du Premier ministre", affirme-t-il. Selon Emmanuel Macron, la France a en main les clés de son avenir. "La solution est avant tout chez nous. Pas en accusant Bruxelles, Berlin, ou l'étranger. La solution est dans notre capacité à bouger, moderniser le pays, le débloquer, libérer l'économie, donner la possibilité à ceux qui veulent travailler, créer, produire, de le faire beaucoup plus simplement".

"Six mois pour créer une nouvelle donne en France et en Europe"

Réformer aurait "des effets immédiats à deux conditions : recréer la confiance chez les entrepreneurs et les ménages, et investir dès 2015 au niveau européen". Défendant les efforts du gouvernement français, de la sécurité sociale et des collectivités afin de réduire les dépenses publiques de 50 milliards sur 3 ans, Emmanuel Macron considère que "la pire des erreurs est de faire marche arrière" et de conclure "Nous avons six mois pour créer une nouvelle donne en France et en Europe".

La réforme de l'assurance-chômage est "insuffisante"

Alors que le gouvernement Valls réfléchit à une réduction du montant et de la durée des allocations chômage, Emmanuel Macron a considéré, dans cet entretien avec le JDD, qu'"il ne doit pas y avoir de tabou ni de posture". Il poursuit : "L'assurance-chômage est en déficit de 4 milliards d'euros; quel responsable politique peut s'en satisfaire ? Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là. C'est aux partenaires sociaux qu'il appartient de faire avancer les choses" en conséquence, Emmanuel Macron compte présenter "avant le fin de l'année" en Conseil des Ministres une loi pour l'activité. Elle devrait être "votée au plus vite en 2015". Son contenu sera détaillé par le Ministre de l'Economie dans les "prochaines semaines"...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com