»
»
»
Consultation

Emmanuel Macron lance son grand loto du patrimoine

Le chef de l'Etat doit recevoir dans la soirée les 269 porteurs des projets qui ont été sélectionnés ces derniers mois par la mission qu'il a confiée à l'animateur Stéphane Bern...

Emmanuel Macron lance son grand loto du patrimoine
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Emmanuel Macron donne ce jeudi le coup d'envoi symbolique du "loto du patrimoine" qui doit permettre de financer quelque 260 sites français en péril, dont 18 emblématiques, en rapportant entre 15 et 20 millions d'euros à l'Etat.

Le chef de l'Etat s'est rendu dans la matinée au château de Voltaire à Ferney (Ain) et doit recevoir dans la soirée les 269 porteurs des projets qui ont été sélectionnés ces derniers mois par la mission qu'il a confiée à l'animateur Stéphane Bern...

18 site prioritaires

La Maison de Pierre Loti (Charente-Maritime), Fort-Cigogne (Finistère), la Villa Viardot (Yvelines), le théâtre des Bleus de Bar (Meuse), le château de Bussy-Rabutin (Côte-d'Or), l'aqueduc romain du Gier et pont-siphon de Beaunant, Chaponost et Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), le pont d'Ondres à Thorame-Haute (Alpes-de-Haute-Provence) figurent parmi les 18 sites prioritaires.

Le couvent Saint-François (Haute-Corse), la maison d'Aimé Césaire (Martinique), l'ancien Hôtel-Dieu à Château-Thierry (Aisne), la rotonde ferroviaire de Montabon (Sarthe), l'Eglise Notre-Dame à La Celle-Guénand (Indre-et-Loire), l'hôtel de Polignac (Gers), le château de Carneville (Manche), l'habitation Bisdary à Gourbeyre (Guadeloupe), la maison du receveur des douanes à Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane), la Maison Rouge, Saint-Louis (La Réunion) et l'usine sucrière de Soulou, M'Tsangamouji (Mayotte) complètent la liste...

"Etat de péril"

En novembre, la ministre de la Culture Françoise Nyssen avait fait état de "2.000 monuments considérés en état de péril" en France. Elle avait également annoncé que 362 millions d'euros seraient attribués chaque année au patrimoine bâti.

Le tirage spécial du Loto sera organisé la veille des Journées européennes du Patrimoine et sera complété par un jeu de grattage, dont les tickets seront mis en vente à 15 euros dès le 3 septembre.

Evoqué de longue date en France sans jamais jusqu'à présent parvenir à se concrétiser, ce mode de financement du patrimoine est loin d'être inédit en Europe, où depuis plusieurs années, les recettes du loto abondent des fonds pour l'entretien des monuments en Grande-Bretagne, en Italie ou encore aux Pays-Bas...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Emmanuel Macron lance son grand loto du patrimoine

Partenaires de Boursier.com