»
»
»
Consultation

Emmanuel Macron fixe les objectifs pour l'Outre-mer

Emmanuel Macron fixe les objectifs pour l'Outre-mer

Un an après la grave crise qu'a connu la Guyane, Emmanuel Macron a fixé jeudi les différentes priorités destinées aux départements d'Outre-mer français. Les principaux objectifs : l'emploi et l'éducation.

Emmanuel Macron fixe les objectifs pour l'Outre-mer
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Un an après son élection, Emmanuel Macron a fixé jeudi les priorités du gouvernement en faveur des territoires d'Outre-mer. Sous la forme d'un document de 200 pages, qui est une synthèse regroupant huit mois de consultation citoyenne, les grands axes ont été définis...

Un engagement passé entre l'Etat et les élus locaux

“Sur chacun des territoires, il y aura des feuilles de route qui seront déclinées d'ici à l'automne et qui feront l'objet d'un contrat entre les représentants du gouvernement et les élus et qui impliqueront les responsabilités de chacun”, a expliqué le président de la République.

En haut de la liste des réformes à mener, celle de l'emploi sur ces différents territoires, avec une activité qui tourne au ralenti, principalement approvisionnée par le tourisme. La formation et l'éducation sont également des domaines dans lesquels le gouvernement se veut optimiste et de gros investissement seront réalisés.

Des emplois avant tout

Plusieurs programmes vont rapidement être mis en place. Ils participeront grandement à la création d'emploi, notamment, "le fonds d'intervention économique pour soutenir les initiatives privées qui mobilisera 400 millions d'euros pour les entreprises en Outre-mer”, a annoncé le chef de l'Etat.

Les départements concernés sont nombreux, on parle là de la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, des Terres Australes et Antarctiques Françaises et des îles de Wallis-et-Futuna.

Eviter une nouvelle crise

Le gouvernement garde en souvenir la grève générale qui a eu lieu en Guyane l'année dernière. Une mobilisation qui avait bloqué le département d'Outre-mer français et grandement pénalisé l'économie (tirs de fusées Ariane annulés).

Les habitants souhaitaient que l'Etat investisse en faveur de la santé, de la sécurité et de la justice. Des domaines complètement abandonnés sur un territoire devenu dangereux selon les Guyanais, et très peu attractif...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com