»
»
»
Consultation

Emmanuel Macron appelle à une "renaissance européenne" !

Emmanuel Macron appelle à une "renaissance européenne" !

Le président français s'est adressé aux citoyens européens à travers des journaux des 28 pays de l'Union. A l'approche des élections européennes, Emmanuel Macron appelle à une "renaissance européenne" pour contrer le "repli nationaliste".

Emmanuel Macron appelle à une 'renaissance européenne' !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Emmanuel Macron s'est lancé lundi soir dans la campagne pour les élections européennes. Le président français a choisi de s'adresser à tous les citoyens de l'Union européenne, via une tribune publiée ce mardi 5 mars dans des journaux des 28 pays de l'UE...

Liberté, protection, progrès

Dans cette tribune intitulée "Pour une renaissance européenne", il appelle à contrer le "repli nationaliste" et fait part de plusieurs grandes idées pour l'avenir de l'UE, qui s'articulent autour de trois thèmes phares : "Défendre notre liberté", "Protéger notre continent" et "Retrouver l'esprit de progrès".

"Nous devons réinventer politiquement, culturellement, les formes de notre civilisation dans un monde qui se transforme", affirme Emmanuel Macron, assurant qu'"il y a urgence" et que dans quelques semaines, les élections européennes seront "décisives pour l'avenir de notre continent".

"Le repli nationaliste ne propose rien"

"Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, l'Europe n'a été aussi nécessaire. Et pourtant, jamais l'Europe n'a été autant en danger. Le Brexit en est le symbole. Symbole de la crise de l'Europe, qui n'a pas su répondre aux besoins de protection des peuples face aux grands chocs du monde contemporain", écrit notamment Emmanuel Macron.

"Le repli nationaliste ne propose rien", ajoute le président français dans cette tribune. Estimant que "ce piège menace toute l'Europe", il met aussi en garde contre "l'autre piège, celui du statu quo et de la résignation".

Macron plaide pour un bouclier social européen

Au chapitre de la protection, il appelle à la création d'un "bouclier social européen", ainsi que pour la création d'une "Banque européenne du climat" pour financer la transition écologique".

"L'Europe doit instaurer pour chaque travailleur, un bouclier social lui garantissant la même rémunération sur le même lieu de travail, et un salaire minimum européen, adapté à chaque pays et discuté chaque année collectivement", estime ainsi M. Macron.

Remettre à plat l'Espace Schengen

Le chef de l'Etat plaide notamment pour la création "d'une Agence européenne de protection des démocraties", chargée de protéger les élections dans chaque Etat-membre des "cyberattaques" et "manipulations".

Il se dit par ailleurs ouvert à "remettre à plat l'espace Schengen" afin de rétablir "la liberté en sécurité", notamment en créant "une police des frontières commune et un office européen de l'asile". Il défend une "préférence européenne" et n'écarte pas "une révision des traités" européens. "Nos frontières doivent aussi assurer une juste concurrence", estime Emmanuel Macron, appelant à "sanctionner ou interdire en Europe les entreprises qui portent atteinte à nos intérêts stratégiques et nos valeurs essentielles".

Enfin, afin de "réguler les géants du numérique", Emmanuel Macron propose de créer "une supervision européenne des grandes plateformes".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com