Elon Musk tacle Jeff Bezos sur les réseaux sociaux

Elon Musk tacle Jeff Bezos sur les réseaux sociaux

Le patron de SpaceX a décerné ironiquement une médaille d'argent au fondateur d'Amazon et de Blue Origin pour lui signifier qu'il n'est plus la plus grande fortune de la planète...

Elon Musk tacle Jeff Bezos sur les réseaux sociaux
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Une médaille d'argent pour Jeff Bezos... Alors que l'écart entre les deux hommes les plus riches du monde s'est récemment creusé, Elon Musk n'a pas pu s'empêcher de tacler Jeff Bezos, qui partageait lundi sur les réseaux sociaux un article de magazine de 1999 anticipant à tort l'explosion de la "bulle Amazon".

"Ecoutez et soyez ouvert, mais ne laissez personne vous dire qui vous êtes... Ce n'était qu'une des nombreuses histoires nous racontant toutes les façons dont nous allions échouer. Aujourd'hui, Amazon est l'une des entreprises les plus prospères au monde et a révolutionné deux secteurs totalement différents", a écrit le fondateur d'Amazon et de Blue Origin sur Twitter.

Le patron de Tesla et SpaceX, dont le patrimoine a grimpé de plus de 50 milliards de dollars cette année, plus que tout autre au monde, lui a répondu par un simple émoji représentant une médaille d'argent, pour lui signifier alors qu'il n'est plus la plus grande fortune de la planète...

Elon Musk creuse l'écart

Elon Musk est désormais, et de loin, l'homme le plus riche du monde, avec une fortune estimée à plus de 220 milliards de dollars, selon le Bloomberg Billionaires Index. Il laisse ainsi derrière lui Jeff Bezos, dont la fortune a fait du surplace cette année, à près de 190 milliards, pénalisée par la plus faible performance d'Amazon en Bourse.

Toujours d'après Bloomberg, SpaceX, dont Elon Musk détiendrait environ 47%, vaudrait plus de quatre fois Blue Origin, la propre société d'astronautique dont Jeff Bezos est l'unique actionnaire et qu'il finance sur fonds propres...

Qui ira sur la Lune en 2024 ?

Plus qu'une querelle d'égo, la bataille entre les deux milliardaires américains est liée au contrat que se disputent Blue Origin et SpaceX, pour mettre au point le futur module qui doit permettre de retourner sur la Lune à horizon 2024. En août dernier, l'entreprise de Jeff Bezos a indiqué porter plainte devant un tribunal fédéral contre la Nasa, contestant la partialité de l'agence spatiale américaine dans le choix de son rival pour le programme Artémis qui prévoit de renvoyer des astronautes sur la Lune en 2024.

Blue Origin avait par ailleurs accusé SpaceX de ne pas respecter les règles spatiales avec son projet de constellation de satellites. De son côté, Elon Musk avait qualifié Jeff Bezos de "copieur" en ce qui concerne son entreprise spatiale...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !