»
»
»
Consultation

Economie : quand le Quai d'Orsay vend ses bijoux de famille...

Economie : quand le Quai d'Orsay vend ses bijoux de famille...

Symboles de la richesse passée de la France

Economie : quand le Quai d'Orsay vend ses bijoux de famille...
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Symboles de la richesse passée de la France, deux des plus luxueux biens immobiliers de New York viennent d'être mis en vente par le ministère français des Affaires étrangères !... Le premier est une maison mitoyenne datant de 1923, située sur la 5ème Avenue. D'une surface d'environ 1.500 mètre carrés, elle a été affichée à 32,5 millions de dollars (23,5 ME).
Le second bien, qui est aussi le plus célèbre, est l'appartement de l'ambassadeur de France à l'ONU, situé sur Park Avenue à New York. Dette publique et économies budgétaires obligent, ce superbe duplex vient d'être affiché à la vente pour 48 M$ (35 ME) par deux agences immobilières auxquelles le Quai d'Orsay a confié le mandat...

L'immeuble des milliardaires

Cet appartement d'angle compte 18 pièces, 6 chambres et 7 salles de bains, avec au total 38 fenêtres et 5 cheminées. Il est situé aux 12ème et 13ème étage du 740 Park Avenue à Manhattan, un immeuble parfois surnommé l'"immeuble des milliardaires". Ce gratte-ciel, construit en 1929 par le grand père de Jacqueline Kennedy-Onassis, et dans lequel elle a grandi, a même fait l'objet d'un livre publié en 2005, intitulé “740 Park : the story of the world's richest apartment building” (740 Park, l'histoire de l'immeuble le plus riche du monde).

Trop dispendieux

Le ministère français des Affaires étrangères avait confirmé en juin 2013 son intention de vendre l'appartement de Park Avenue dans le cadre d'un plan d'économies destiné à se séparer des locaux jugés “trop grands” ou “trop dispendieux” en frais de maintenance pour les deniers publics français... Depuis six ans, sans compter ces deux biens new-yorkais, le Quai d'Orsay a ainsi déjà vendu 152 biens immobiliers à l'étranger pour un total de 307 ME, dont la résidence du consul général à Hong Kong, qui à elle seule, avait rapporté 52 ME, avait indiqué en juin dernier le directeur général de la modernisation du ministère des Affaires étrangères, Yves Saint-Geours...

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com