»
»
»
Consultation

Drones : l'aéroport de Gatwick propose 50.000 livres sterling contre des renseignements !

Drones : l'aéroport de Gatwick propose 50.000 livres sterling contre des renseignements !

L'aéroport londonien de Gatwick a dû suspendre une nouvelle fois ses activités vendredi soir, après la réapparition de drones au dessus de son espace aérien. L'activité venait tout juste de reprendre après 24 heures de fermeture...

Drones : l'aéroport de Gatwick propose 50.000 livres sterling contre des renseignements !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La police britannique a remis en liberté dimanche, sans retenir de charge contre elles, les deux personnes interpellées dans l'enquête sur les drones qui avaient illégalement survolé l'aéroport londonien de Gatwick et paralysé le trafic aérien pendant trois jours cette semaine.

Un homme de 47 ans et une femme de 54 ans avaient été arrêtés vendredi soir, en lien avec l'affaire des drones qui avaient été vus de mercredi à vendredi au-dessus de Gatwick, contraignant les autorités aériennes à annuler ou à dérouter un millier de vols et affectant 140.000 passagers...

Un drone endommagé a été retrouvé près du périmètre de l'aéroport, et des experts ont entrepris de l'examiner, en quête d'indices permettant de déterminer s'il était télécommandé de loin ou par quelqu'un à proximité.

Personne n'a revendiqué pour le moment cette opération. Les drones avaient été repérés mercredi soir pour la première fois dans le secteur de Gatwick, deuxième plus grand aéroport de Grande-Bretagne, et ils avaient entraîné la fermeture de la piste. Chaque fois que l'aéroport avait cherché à la rouvrir, jeudi, les drones avaient fait leur réapparition.

Les autorités ont finalement repris le contrôle de la situation après déploiement par l'armée d'un matériel militaire non spécifié, qui a rassuré les autorités aéroportuaires et permis la reprise des vols. L'aéroport de Gatwick a annoncé dimanche qu'il offrait une récompense de 50.000 livres sterling (55.500 euros) pour tout renseignement permettant l'arrestation des responsables.

1.400 incidents aéroportuaires liés à des drones en 2016

Ces dernières années, les incidents se sont multipliés, alors que les technologies de lutte anti-drones dans les aéroports sont encore très peu développées. En 2016, l'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) a recensé non moins de 1.400 incidents en Europe, contre 606 entre 2011 et 2015.

En 2016, l'aéroport international de Dubaï a été obligé de fermer à trois reprises à cause de drones récréatifs qui risquaient d'entrer en collision avec des appareils commerciaux. En février 2016, un avion d'Air France a aussi croisé de très près, à moins de 5 mètres, un drone à 1.600 m d'altitude, à l'approche de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Pour les autorités aéroportuaires, la lutte anti-drones est un véritable casse-tête. Si les technologies de détection existent (radars, radiofréquences....), il est très difficile de détruire un engin une fois repéré, notamment pour des raisons réglementaires, et de mise en danger du public dans un environnement urbain complexe...

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com