»
»
»
Consultation

Donald Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour obtenir son mur !

Donald Trump va déclarer l'"urgence nationale" pour obtenir son mur !

Le président américain s'apprête à signer le compromis budgétaire adopté jeudi soir par le Congrès américain. Mais il n'a pas dit son dernier mot sur le mur transfrontalier qu'il entend construire entre les Etats-Unis et le Mexique...

Donald Trump va déclarer l''urgence nationale' pour obtenir son mur !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est désormais acté... Le président américain Donald Trump ne provoquera pas une nouvelle paralysie partielle des administrations fédérales ("shutdown") pour obtenir le financement du mur qu'il veut faire construire entre les Etats-Unis et le Mexique.

Mais selon le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, Donald Trump est décidé à déclarer l'état d'"urgence nationale" à la frontière mexicaine, ce qui lui permettrait d'obtenir des financements pour le mur transfrontalier en puisant dans le budget de la Défense.

Contourner le Congrès pour mobiliser des fonds pour le mur

Mitch McConnell a expliqué jeudi que Donald Trump "a indiqué qu'il était prêt à signer" le compromis budgétaire, qui était soumis jeudi soir au vote du Congrès, ce qui évitera un nouveau "shutdown" après celui qui a paralysé une partie de l'administration pendant 35 jours à partir du 22 décembre dernier...

Mais "il déclarera au même moment une situation d'urgence nationale", a précisé le sénateur. McConnell a souligné qu'il soutenait cette procédure rare, qui autorise le président des Etats-Unis à contourner le Congrès pour mobiliser des fonds.

Sarah Sanders, la porte-parole de la Maison Blanche, a confirmé jeudi soir les propos de Mitch McConnell, précisant qu'"une nouvelle fois, le président tient sa promesse de construire le mur, de protéger la frontière et d'assurer la sécurité de notre grand pays".

Le Sénat américain a adopté le texte de compromis budgétaire peu avant la clôture de la Bourse de New York, avec 83 voix pour et 16 contre. La chambre des représentants devait ensuite se prononcer dans la nuit de jeudi à vendredi.

Ce texte comprend seulement un quart du budget réclamé par Donald Trump pour construire "son" mur (1,4 milliard de dollars et non 5,7 Mds$ réclamés), et ne mentionne pas le mot "mur", lui préférant "barrière" ou "clôture".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com